PÂTE À TARTE SALÉE

PÂTE À TARTE SALÉE

image(1)

 

(petite mise à jour le 4 mars 2015 pour s’éviter une prise de tête ^^)

Pas de cuisine française sans quiche, tarte salée… Voici ma recette, hyper simple, et on ne se salit même pas les doigts pour le réaliser!

Quelle farines employer ? Finie la prise de tête! En fait, le principe est le suivant: il faut tout bonnement un mélange farine de riz + une ou deux autres (de votre choix) + fécule pour l’amidon. Le mélange des farines est nécessaire car la farine de riz seule donne un triste résultat, trop sec pour mes papilles. Avec le temps vous verrez ce qui convient le mieux aux vôtres. Voici donc:

 

Ingrédients (pour une tarte salée de 26 cm de diamètre): 65 g de farine de riz 65 g d’une autre farine, ou de deux, ne contenant pas de gluten:        farine de manioc (note for my English readers: tapioca flour, not starch), ou farine de sarrrasin, ou farine de teff (si on ne craint pas le petit goût amer que donne cette dernière), ou farine de manioc + farine de pois chiches (note for my English readers: garbanzo flour), en sachant que celle-ci est légèremet sèche 50 g de fécule:       arrow-root, ou fécule de maïs, à condition de s’être assuré au préalable qu’elle n’a pas été fabriquée avec des sulfites–voir le rubrique “DANS MON PLACARD”) 1 pincée de sel 2 CS d‘huile d’olive 1 petit oeuf entier 5 à 10 cl environ d’eau tiède Préparation:

– Peser et mélanger les ingrédients secs… J’utilise la méthode “bocal”: je mets tout au fur et à mesure dans un bocal, je referme avec le couvercle, et je secoue pour que le tout soit bien homogène, c’est bien plus facile que de le faire à la spatule dans un saladier.

– Verser ensuite ce mélange dans un saladier. Faire un puits, y mettre l’huile d’olive, l’oeuf, commencer à battre avec un batteur électrique. – Ajouter peu à peu de l’eau tiède, en battant toujours, jusqu’à l’obtention d’un mélange qui puisse facilement être amassé en une boule.

– Poser la boule sur un papier cuisson avec un fond d’huile d’olive. Rouler la boule pour qu’elle se “graisse”. Par dessus, poser du film étirable avant de l’étaler au rouleau aux dimensions du moule à tarte.

          image(3)           image(4)

Sans le film étirable, la pâte se collera au rouleau et vous ne vous en sortirez pas à moins de rajouter des quantités de farine, ce qui ne serait pas franchement utile. N’hésitez pas à faire des raccords avec la pâte pour les coins où il n’y en aurait pas assez!

– A ce stade de ma préparation, j’ai l’habitude de piquer puis congeler la pâte une demi-heure au minimum. En effet, il faut la précuire à blanc de 15 à 20 minutes avant de la garnir. Le faire avec une pâte “raide de froid” lui permet de garder sa forme sans avoir à utiliser quoi que ce soit.

Advertisements

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s