purée de piment maison sans additifs ni conservateurs

Si vous aimez relever vos plats avec de la purée de piment, et que vous devez ou voulez éviter les conservateurs, nul doute que vous ayez envie de la faire vous-même. C’est très simple et vous n’aurez besoin que de gros sel et de piments, bien sûr. Depuis trois ans, à chaque automne, j’en achète des frais, je suis la recette de la maman de ma Moitié, puis je verse la purée dans de petits pots bien fermés, dont je congèle certains pour une conservation plus longue. Autant vous dire que j’étais ravie la semaine dernière de voir que Marie-Claude, ma maraîchère bio, avait de jolis piments habanero à me proposer ! Et ça tombait bien, nous étions en train de finir le dernier pot de l’automne 2015…

Ingrédients: (pour 4-5 petits pots en verre)

1 kg de piments, les variétés habanero ou jalapeno sont mes préférées ; le piment d’espelette risque de ne pas rendre assez de jus

60 g de gros sel marin non raffiné

Matériel:

OBLIGATOIRE : une paire de gants en plastique pour manipuler les piments. Si, comme moi l’an passé, vous oubliez de les enfiler, vous ne vous rendrez compte de rien pendant que vous les préparerez, mais ensuite vous passerez des heures horribles à sentir vos mains brûler. Pas la peine de les mettre sous l’eau, de les enduire d’huile, de lait… Comme moi, vous souffrirez, allongé(e) sur le canapé sans pouvoir dormir. Après avoir essayé toutes les recettes proposées sur internet, même les plus improbables (frotter de l’alcool à 70° sur ses mains déjà en feu 😣!) j’ai fini par trouver celle qui m’a soulagée à minuit passé !!! Je me suis lavée les mains trois à quatre fois de suite en les frottant vigoureusement avec du bicarbonate de soude… et je me suis jurée de ne plus jamais oublier les gants !

Préparation:

1. ENFILER LES GANTS, couper les piments en deux  et les évider.

2. Les hacher dans un récipient en verre ou en inox qui n’en gardera pas le goût ! J’ai un hachoir manuel qui ressemble à ceci mais vous pouvez utiliser un hachoir électrique.

img_3171

3. Ajouter le gros sel, mélanger, et laisser au réfrigérateur 4 à 5 jours.

4. Mettre dans de petits pots en verre très propres (mon astuce : je les lave ainsi que leurs couvercles à l’eau très chaude et je laisse sécher tout cela dans mon four allumé en mode «maintien au chaud, à 60°C / 140°F maximum) 

Plusieurs options de conservation :

– au réfrigérateur, bien fermé, pendant deux mois

– dans le congélateur, auquel cas il ne faut pas remplir le pot complètement avant de le fermer

– dans un garde-manger, en attente d’être entamé. Il faut alors mettre un peu d’huile d’olive sur la purée de piments pour faire barrière à l’air ambiant, avant de fermer le pot très hermétiquement.

P-S: aux Açores, les gens en mettent sur du fromage de vache très frais.  Ici nous le faisons occasionnellement sur de la mozzarella de bufflonne bio, un des très rares plaisirs fromagers auxquels ma Moitié a droit.

Publicités

8 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s