partage d’expérience de vacances « sans sulfites »

Suite à deux demandes successives d’informations plus précises sur les aliments et ingrédients que nous utilisons sans problème, j’ai décidé de partager avec vous l’exemple d’une journée qui n’a causé aucune réaction allergique à mon mari, et cela bien que nous soyons actuellement en vacances chez nos enfants sur le continent nord-américain, donc très loin de notre “habitat naturel”…

Repas principaux: une salade de quinoa + tomates + concombre + avocat + huile d’olive, jus de citron et sel naturel, un chili con carne fait maison accompagné de riz cuit à la vapeur, avec de la viande de boeuf hachée, des poivrons, du cumin, une sauce tomate bio achetée mais ne contenant aucun ingrédient suspect. Le soir une salade verte a accompagné la pizza que j’ai faite en suivant une recette américaine (faute d’avoir sous la main mes ingrédients coutumiers) et en l’adaptant; là encore sauce tomate, poivrons, olives noires achetées dans un magasin d’une chaîne qui s’appelle “Trader Joe’s”, avec un peu de bacon acheté déjà cuit et pré-emballé, sans conservateur. (lieu d’achat: Whole Foods). Pour la pâte, des farines sans gluten (‘tapioca flour‘, qui ressemble plus pour moi à de la fécule qu’à de la farine de manioc, de la farine de riz)de la levure, du sirop d’agave, du vinaigre de riz. Le nombre minimal d’ingrédients m’a d’ailleurs interpellée, et je songe à revoir ma recette pour la rendre plus simple.

Pour ce qui est du grignotage, des amandes (libellées ‘raw almonds’; traduisez “non blanchies”); des noix, des dattes medjool, et des fruits: banane, nectarines, melon, myrtilles (‘bleuets’ importés du Canada), le tout pas forcément bio. Au passage je précise que les fruits, particulièrement en été, nous servent très souvent de dessert.

Boissons: thé vert bio, café pas bio, eau minérale.

Evidemment, le fait de pouvoir loger chez nos enfants donc d’avoir accès à une cuisinière, un frigo et des ingrédients choisis est idéal. D’ailleurs, la seule fois où nous avons mangé au restaurant, la soirée s’est terminée par de l’asthme pour mon époux et un intestin mécontent pour moi: sans doute la faute aux produits laitiers pour lui, et la présence du gluten dans la délicieuse “chowder” pour moi.

Ce que je retiens de notre expérience estivale et que je souhaite partager avec vous, c’est qu’en nous en tenant à des produits de base, non préparés ou non dénaturés, notre santé continue à bien aller. Ma fille, qui s‘est chargée des courses, a une technique simple dans les magasins: si les noms sont incompréhensibles ou si la liste des ingrédients paraît un peu longue par rapport à l’aliment en question, il repart sur son étagère. Elle a également développé une capacité à repérer en moins de 2 secondes les mots “dextrose” et “acid”!

J’espère que ce billet vous aidera quelque peu lors de votre prochaine liste de courses. En même temps que celui-ci, je vais poster quelques idées de repas courants chez nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s