mardi: jour de marché à St Pol de Léon

Nous avons toujours été attirés par l’océan. Alors, depuis fort longtemps, chaque fois que cela a été possible, nous avons laissé l’Auvergne pour aller respirer l’air marin. C’est ainsi que nous avons découvert la Bretagne, d’abord par le côté sud, Vannes, Concarneau, Quimper, jusqu’au jour où nous sommes tombés complètement amoureux de la baie de Morlaix en Finistère nord. Les enfants râlaient parfois devant les kilomètres à parcourir, ce à quoi je leur rétorquais : « La Bretagne, ça se mérite ! »

Quand nous y allons, le mardi matin il y a pour moi un passage obligé : le marché de St Pol de Léon. C’est là que je prends mes légumes, au banc de Christine qui m’accueille toujours avec le sourire. On ne peut pas rater son étal, c’est là où il faut faire la queue si on arrive après 9 heures ! Je mets mon réveil en me disant qu’après tout elle se lève bien plus tôt encore, sur les cinq heures du matin, afin de transporter tous ses superbes légumes depuis Plougasnou où elle a pris la succession de son papa. Sa production n’est pas officiellement labellisée « bio », mais elle en a tous les attributs. C’est grâce à elle que nous avons découvert le vrai goût des épinards, celui du patidou, du basilic pourpre, de la salade mesclun, du pourpier… Plein de bonnes choses que je ne connaissais pas auparavant ! Les chefs étoilés du coin ne s’y trompent pas : c’est chez elle qu’ils font leur marché eux aussi.

2016-11-29-09-27-58

En quittant le banc de Christine, je fais souvent aussi un tour dans une petite boutique située dans la rue au Lin, « Le Panier du Bien-Etre », tenu par Amélie. C’est là que j’ai pour la première fois acheté la farine de souchet dont je vous rabats souvent les oreilles ! En plus de farines sans gluten, et des produits « santé » naturels qu’on y trouve, j’y apprécie la qualité des échanges et les conseils qui m’y sont prodigués. Et, cerise sur le gâteau, ce magasin a même un site internet plein d’informations utiles à notre bien-être ! J’ai particulièrement aimé l’article sur les protections intimes (désolée, messieurs, vous n’êtes pas directement concernés ^^)

Pas de recette de cuisine dans ce billet ; je souhaitais simplement dire combien je suis reconnaissante à toutes ces personnes dont le travail contribue à notre bonne santé lorsque nous sommes dans ce coin « du bout de la terre ». Dans ce merci j’inclus aussi tous ceux qui les secondent dans leur tâche, si d’aventure ils se promènent ici, ils se reconnaîtront !

2016-11-29-09-55-47
le clocher du Kreisker de St Pol

13 commentaires

  1. Merci (de la part d’une Cantalienne d’ascendance, heureuse de venir de ce magnifique département d’Auvergne, qui m’évoque beaucoup l’Irlande) ) pour ce sympathique article, et pour avoir donné son nom breton à cette belle ville, même si le nom français « Saint-Pol-de Léon » n’est malgré tout pas une catastrophe, contrairement à pas mal de noms de villages ou de lieux-dit, « francisés » de façon purement phonique et souvent ridicule. Vous avez peut-être remarqué, dans la campagne bretonne, de nombreux « croissants » assez inexplicables ? C’est en fait la « francisation » (purement phonique !!!) qu’ont fait les gens du cadastre quand il s’est agi d’officialiser tous les lieux dits. En l’occurrence, il s’agit du breton « Kroaz hent », qui signifie « carrefour ». Mais plutôt que d’aller s’informer sur ce que ça pouvait bien vouloir dire, ils ont préféré faire court, d’autant que s’ils demandaient à des gens du coin, ceux-ci, ne connaissant pas forcément le français, leur répondaient simplement en répétant le nom breton, que les gens du cadastre notaient donc avec ce qui ressemblait le plus en français, sans chercher à comprendre…
    Vous verrez aussi pas mal de Ker sauce, qui n’ont rien à voir avec de la sauce, mais sont tout simplement des Ker Saoz « le village de l’Anglais » (au passage, j’en profite pour bien préciser que Ker ne signifie pas « maison » comme le croient souvent les touristes, mais « groupe de maison » – bâtiments d’une ferme, hameau, village, ville… Une maison toute seule c’est « ti »). Un dernier exemple pour la route : quelques maisons sont dites « maisons du pendu » (joyeux…) alors qu’elles sont en fait un lieu dit « penn du » (le cap noir, ou la pointe noire, comme vous voudrez). Quel désastre…
    Merci pour vos belles, saines et bonnes recettes, et les à-côtés sur vos voyages ou votre jardin, qui me font apprécier beaucoup votre site que j’ai découvert il y a très peu de temps.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à la Bretonne Cantalienne (Je croyais qu’on disait Cantalouse, mais ce doit être l’influence du mot « andalouse ») pour toutes ces informations. Non, je n’ai jamais vu de « croissants » en Bretagne 🤣 mais je pense que c’est parce que nous allons plutôt en Finistère qui a su résister à l’assaut du français. J’adore connaître l’étymologie des noms des lieux-dits et des sites, alors j’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce commentaire.
      Je n’ose pas trop mettre de photos de mon jardin en ce moment, je ne voudrais pas rajouter du sel sur les plaies de ceux qui sont confinés en appartement. Mais ça reviendra, bien sûr!
      Merci encore, ou plutôt « trugarez » 😉

      J'aime

  2. Un très beau billet Joëlle sur cette passion qui t’anime pour notre chère Bretagne. Les endroits que tu cites font partie de l’identité de cette région. J’aime moi aussi ces marchés, ces petites boutiques, c’est bien plus chaleureux que les grandes surfaces.. et puis question produits il n’y a pas photo. Merci pour cette note à la plus bretonne des auvergnates et inversement 🙂 😉

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore ce billet qui me fait partager ton quotidien.
    Je ne connais pas cette région et je suis séduite par les photos.
    Il n’a pas l’air de faire chaud !
    Merci Joëlle, j’ai pris beaucoup de plaisir.
    Bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s