alimentation, allergies, asthme, glaucome… témoignage

Pas de recette aujourd’hui, mais un témoignage. Avant toute chose, cependant, je tiens à rappeler que je ne suis pas médecin, et qu’en aucun cas mon discours n’est une incitation à arrêter des médicaments qui sont prescrits dans un cadre médical.

Voilà. Il y a plus de quatre ans, suite à la visite chez une ostéopathe (pour un problème de genou), nous avons sans grande conviction commencé un régime sans gluten et sans laitages. Nous l’avons fait de façon stricte et sérieuse, « pour prouver que cela ne servirait à rien », comme l’a dit ma Moitié en sortant de la consultation, au cours de laquelle l’ostéopathe avait constaté le gonflement anormal de ses paupières, de son visage et de son abdomen.

À l’époque, mon mari souffrait de multiples allergies : à tous les pollens environnants, aux acariens, poils de chats, de chiens. Ses yeux larmoyaient, le grattaient en quasi-permanence, été comme hiver, et depuis une vingtaine d’années il avait été diagnostiqué comme asthmatique, prenait un « traitement de fond », et n’allait nulle part sans son inhalateur dont il avait besoin matin et soir, sans parler des moments de crise, suite à la tonte de notre pelouse par exemple. En plus de cela, on lui avait trouvé un glaucome, au traitement contraignant : gouttes occulaires à heures fixes, très difficile lorsque l’on traverse des fuseaux horaires ! 

Or, il y a donc quatre ans, au bout de trois semaines d’une alimentation sans gluten et sans produits laitiers, première surprise : pour la première fois depuis plus de vingt ans, mon époux se découvre une respiration moins gênée, et déclare ne pas avoir besoin de son inhalateur au coucher. Au fil des jours et des semaines qui ont suivi, et après bien des recherches et des essais alimentaires, nous avons fini par comprendre qu’en plus du gluten et des produits laitiers, les sulfites et les conservateurs en général avaient contribué à ses problèmes de santé. Quel bonheur de pouvoir à nouveau sortir au printemps, de jardiner, sans souffrir d’allergies ! Nous en avons parlé avec notre médecin traitant, qui a déclaré ne pas être surpris outre-mesure, décrétant que beaucoup d’entre nous « creusons notre tombe avec nos dents ». Pour être honnête, l’asthme n’a pas totalement disparu, on ne guérit pas si facilement lorsque l’équilibre intestinal a été chamboulé. Mais, pour vous donner un exemple, au cours des six derniers mois, ma Moitié n’a eu besoin de son inhalateur que trois fois, oui, 3 fois seulement au lieu de 360 ! Il ne peut pas vraiment se permettre d’écart alimentaire, et certaines choses comme les particules générées par les feux de cheminée ou la pollution dans les grandes villes, lui causent toujours une gêne.

J’en viens au glaucome. L’an dernier, par curiosité, sachant que nous allions partir aux Etats-Unis pour quelques semaines, mon mari a demandé à son ophtalmologue si son traitement était à vie. Le médecin, après avoir vérifié sa tension occulaire, a proposé de faire l’essai sur trois semaines, puis sur six mois, de ne plus prendre de gouttes. Vérification en octobre dernier, puis encore six mois plus tard, ce lundi… Plus de glaucome ! Là, nous étions forcément heureux, mais quelque peu perplexes : comment expliquer cette évolution ? J’étais bien consciente que notre alimentation ne pouvait pas en être la cause directe. Et puis j’ai eu l’idée de regarder la notice accompagnant le fameux « traitement de fond », à base de corticoïde, que mon mari ne prend plus du tout depuis trois ans. Et j’ai eu la réponse : le glaucome est l’un des effets secondaires rares, mais possibles, de ce médicament. La photo de la notice est là pour vous le montrer.

Pour terminer, suite au commentaire de Carole plus bas, je m’aperçois que je n’avais pas mentionné la disparition totale des migraines auxquelles mon mari était sujet, et qu’il mettait sur le compte de tout un tas de choses, dont les changements de pression atmosphérique… mais jamais sur ce qu’il mangeait! Comment aurait-il pu s’en douter?

Avec ce témoignage, je voulais simplement vous faire prendre conscience combien l’alimentation est au coeur de notre santé ; nous sommes apparemment entrés dans un « cercle virtueux », et comptons bien y rester !

Amis lecteurs et blogueurs, qui que vous soyez, prenez soin de vous en cuisinant à base de produits bruts et frais, bio si possible : votre corps vous en remerciera !

Publicités

34 commentaires

  1. Merci Joëlle pour ton témoignage. Je suis moi même tellement réticente aux diagnostics médicaux et à leurs cortèges de médicaments, et d’effets secondaires.C’est vrai que l’alimentation est la clé de voute de notre santé, c’est incontestable. La preuve en est de ton témoignage.Merci d’aider tes lecteurs grâce à tes conseils et recettes. Bises

    Aimé par 3 people

    1. C’est exactement comme tu le dis, et les gens autour de moi, qui ont assisté à cette amélioration sont bien d’accord… Mais j’en connais peu qui sont prêts à tenter l’expérience, car ce régime « sans » leur paraît bien trop contraignant. Cela m’attriste un peu. Je pense aussi que nous n’en serions pas là si ma Moitié avait su mieux manger à l’adolescence, puis lorsqu’il est parti vivre seul… C’est pourquoi il faudrait sensibiliser les jeunes le plus tôt possible sur le sujet de l’alimentation « vraie », celle que l’on se fait soi-même. Bonne soirée, merci de ton commentaire. Demain je reblogue ton billet!

      Aimé par 2 people

      1. C’est vrai qu’étant jeune, on est pas très réceptif à ce genre d’infos.Je comprends que ce n’est pas non plus simple de faire un tel régime, qui oblige à faire sa propre cuisine et à s’organiser ! Toutefois, lorsque la question se pose d’un choix entre santé ou pas, je pense que qu’il n’y a pas photo 🙂
        Bonne soirée à toi

        Aimé par 2 people

  2. Merci Joëlle pour ton témoignage. Cela fait réfléchir.
    On vient enfin de trouver pour mon époux pourquoi il était « fragile » du foie et très migraineux. La faute au sucre (rapide et lent).
    Il les a supprimé depuis 1 mois, et va beaucoup mieux. Son teint a changé et tout le monde lui trouve meilleure mine.
    Notre alimentation a des conséquences sur notre santé.
    Je suis heureuse que ta moitié aille bien mieux.
    Bon week-end à tous les deux.
    bisous.

    Aimé par 3 people

    1. Tu as raison, les sucres (lents et rapides encore plus) font aussi partie des aliments à éviter. Mine de rien, j’en mets moins dans notre assiette. Tout en jardinant, j’ai écouté le témoignage de l’auteure du livre « zéro sucre », puis un documentaire de Jamie Oliver en Angleterre, où il y a plus d’amputations chaque année dues au diabète que celles causées par les guerres en Iraq et en Afghanistan!
      Tout cela fait très mal à notre système de santé.
      Comment avez-vous su qu’il lui fallait arrêter les sucres?

      Aimé par 2 people

      1. Notre docteur voulait savoir pourquoi il avait souvent de migraines (2 fois par mois au moins) et pourquoi il avait du ventre alors qu’il ne mange pas énormément. Grâce aux analyses prescrites, la réponse est apparue : il ne digère pas correctement les glucides, il les transforme en graisse. Il a un foie gras alors qu’on mange équilibré et pas gras. Mais il consommait des pâtes semi complètes et du riz au moins 1 fois par jour. Par contre, il ne prend jamais de sucre et n’aime pas les desserts.
        J’espère que les prochaines analyses seront bonnes.

        Aimé par 2 people

      2. Merci Carole pour ton témoignage. Tu me fais penser que j’ai oublié les migraines fréquentes de ma Moitié dans la liste de ce qui a vraiment disparu! Et tu finis de me convaincre de réduire la part des glucides lents dans mes menus. Pour les desserts, mon mari est comme le tien, ce n’est pas son truc. Et il fait désormais très attention au nombre de morceaux de sucre qu’il prend dans une journée. (Très amateur de thé vert et café…)
        Bonne journée, je me dépêche d’aller au marché ce matin: j’ai des invités demain soir!

        Aimé par 1 personne

  3. Je suis imprégnée par toutes vos conclusions, de ton mari et toi! Tellement que parfois, je m’aperçois que je saoule mon entourage par toutes mes indications! En exemple…
    Quand mes enfants étaient jeunes, les bonbons n’étaient pas les bienvenus et j’avais transigé avec 1 bonbon par semaine (le mercredi). Et maintenant ils sont heureux de cette prise de conscience dès leur enfance. Mon mari (asthmatique et allergique) me remercie chaque jour (ou presque) de lui avoir soulagé sa vie… pourtant parfois il craque car les habitudes prises dès la petite enfance sont difficiles à perdre… Mes amis ont changé leurs manières de voir leurs repas … C’est une satisfaction d’aider et d’informer son entourage…Alors Joelle bravo, d’épauler ton mari et de grandir ensemble vers un mieux être pour tous… Des bisous.

    Aimé par 3 people

    1. Comme je te comprends: quand on a vu à quel point un changement d’alimentation est bénéfique, on a forcément envie de partager la « bonne parole »… mais notre entourage n’a pas forcément envie de nous écouter! Pourtant je dois dire qu’à présent dans la famille certains commencent à se poser des questions sur leurs habitudes alimentaires. J’essaie de moins faire de « prosélytisme », mais j’invite à notre table pour, mine de rien, et avec beaucoup de bonheur, faire découvrir une autre façon de manger!
      C’est super que tes proches aient pris conscience de cela grâce à tes bons soins 😊
      Très bon week-end, Cat. Bisous.

      Aimé par 1 personne

  4. KIKOU, SUPER TÉMOIGNAGE, PLEIN DE VÉRITÉ
    Nous avons testé sur 3 mois le régime anti-candida …
    Doudou a du Cholestérol et trigly haut ( sans picoler 😉 )
    En 90 jours , RE-analyse de sang = les é taux DIVISE PAR 3
    Et NA! , le doc n’en revenait pas 😉
    Depuis , Nous adhérons a la formule d’Hippocrate
    « QUE TON ALIMENTATION SOIT TA 1ER MÉDECINE !  »
    Depuis, c’est suite a mes chutes et gros bobos
    que mon état de santé a DÉCOMPENSÉ faute aux médocs !
    Alors encore merci pour ce témoignage 😉
    Heureuse que ta moitié aille mieux 🙂
    Chouette weekend a vous 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Merci Joëlle pour ce témoignage. Je suis moi même asthmatique et pendant une longue période j’avais également besoin de mon inhalateur constamment. Je n’ai pas une alimentation sans gluten et produits laitiers mais j’essaye de manger le plus possible des produits frais et cuisinés par mes soins (merci le potager et les bons oeufs frais des parents ^^). Ce qui m’a aidé à me passer de mon inhalateur, c’est le sport. Notamment la course à pied. J’ai sentis une réel amélioration de mon souffle et aujourd’hui je ne l’utilise que rarement. Un bel exemple en ce moment, le pollen et de sortie et vole tel une tempête de neige autours de chez nous. Et pas une seule fois j’ai eu à le sortir. En espérant que mon témoignage pourra en aider certains aussi. 🙂 Belle journée à toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ta contribution 🙂. Les causes profondes de l’asthme sont multiples, c’est donc difficile pour un médecin (et a fortiori nous-mêmes) de les identifier clairement. C’est formidable de voir que des personnes comme toi, se prennent en charge par des moyens naturels. Vive le sport et vive la cuisine! Bon week-end à toi 😊

      Aimé par 1 personne

  6. Je fais partie des personnes ayant également subi les effets collatéraux de l’alimentation « sans-sans-sans » évoquée dans ce témoignage (coucou Maman! 🙂 ). Bien que je ne souffre ni d’asthme, ni d’allergies à quoi que ce soit, j’avais remarqué que de temps à autre, mes yeux larmoyaient plus que d’habitude . Je pensais que c’était à cause de la poussière de la craie dans les salles de classe avec un tableau noir. Ce qui, selon mon ophtalmo, n’avait pas beaucoup de sens à son égard vu que la craie est censée être « neutre », non-irritante. Désormais, fini les larmes aux yeux, sans doute à cause des sulfites (et de un!). Ensuite, je souffrais de certains troubles digestifs gênants, que l’élimination du gluten dans mon alimentation a fait disparaître (et de deux!!). Enfin, j’ai remarqué que mon visage n’était pas aussi acnéique qu’avant. Etant ado, on m’avait dit qu’une fois adulte, ça finirait par passer, mais ça n’a jamais vraiment était mon cas, à mon grand désarroi. J’attribuais mon acné soit au stress des examens, soit à certaines périodes de mon cycle menstruel. Même si ces deux causes contribuaient sûrement un peu à mes problèmes, le vrai coupable se trouvait dans le bol de lait que j’ingurgitais systématiquement tous les matins, soit avec mes céréales (pleines de sucres et de gluten, évidemment ^^), soit sous forme de chocolat chaud. Pas de lait, pas d’acné. Enfin, je devrais dire MOINS d’acné. J’ai récemment découvert que le sucre, après l’avoir éliminé de mon alimentation, contribuait aussi à mes problèmes de peau (je parle bien de sucres rapides et/ou ajoutés, pas des sucres lents ou ceux présents dans les fruits frais). Et pour le coup, je n’avais PLUS d’acné au bout de 2-3 semaines (et de trois!!!).
    Changer son alimentation est difficile, la transition a été dure, mais quand on voit les résultats, ça en vaut la peine! Et sans effets indésirables 😉 Bon week-end à toutes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merciiiiiii d’avoir pris le temps d’ajouter ta pierre à notre édifice ! Bon week-end (bonnes révisions), on pense à toi et à ton frère, bon courage à tous deux!

      J'aime

    1. Merci Eveline! Le plus extraordinaire, c’est que je pensais déjà tout « bien faire » pour notre santé: nous mangions des légumes, des fruits, de la viande en modération, mais il y avait beaucoup de laitages (puisque la préconisation de l’époque était de 3 produits laitiers par jour, recommendation descendue à 2 tout récemment), du gluten dans mon pain fait maison, et des sulfites dans la moutarde et le vinaigre qui accompagnaient les salades quasi-quotidiennes.. sans parler du petit verre de vin pour agrémenter tout ça! Et pour gagner du temps j’achetais bien sûr des sauces toutes prêtes et quelques boîtes de conserve, dans lesquelles se trouvaient de gentils additifs… Non, j’étais à des lieues d’imaginer nous faire du mal!
      Bon week-end prolongé à toi et ta famille. Les princesses fées viendront-elles cueillir du muguet chez toi?

      J'aime

      1. Tu as vu Joëlle, le muguet est si précoce cette année qu’il est presque fané…… bon, il me reste quelques brins 🌞
        Demain nous fêterons l’anniversaire de Yoann, mon fils cadet, papa de mes petites fées et nous sommes invités 😊🎂🎁…. bises bretonnes et doux week end à vous aussi !

        Aimé par 1 personne

      2. Je soupçonne les additifs de nous rendre accros, car ils sont souvent à base de sucre, sous une forme ou une autre… Un bon exemple: le dextrose, qui en plus à le don de faire gonfler les paupières de ma Moitié! Grrrr…

        Aimé par 1 personne

  7. c’est un très beau témoignage ! merci à toi pour cet éclairage sur les bienfaits d’une alimentation saine. Je fais attention moi aussi. Tu vois par exemple avant je mangeais du Nutella en grande quantité et maintenant je prends une autre pâte à tartiner sans gluten et sans huile de palme et bien je vois la différence. Je pourrais multiplier les exemples. C’est essentiel déjà à mon âge de faire attention (j’ai 35 ans d’où le 30 ans et des poussières en présentation sur mon blog loll 😉 Je suis heureux que ton époux et toi ayez trouvé ce juste équilibre et puis tu nous montres ô combien avec tes recettes qu’ont peut allier plaisir et santé ! Belle soirée à toi Joëlle avec mes Bises bretonnes bien sûr 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, le Nutella! Plus on en mange, plus on veut en manger, non?
      Il n’y a pas d’âge pour repenser son alimentation, mais c’est sûr qu’il vaut mieux ne pas attendre qu’elle ait fait trop de dégâts. Cela dit, je crois que notre corps a une extraordinaire capacité à se régénérer, à condition de lui donner le bon carburant. Bon, j’arrête là ma prêche, et je te souhaite une excellente semaine, Frédéric. Bisous!

      Aimé par 1 personne

    1. Merci. Le message sur les bienfaits d’une alimentation « autre » n’est pas toujours facile à faire passer… J’ai souvent l’impression de passer pour une extra-terrestre !

      J'aime

      1. Comme je te comprends. Dès que l’on expose des faits qui sortent des sentiers battus… L’on est très vite catalogué. Mais rassure toi, tu es bien une terrienne. Tu en es bien une Joëlle ? Rassure-moi ? (juste une petite pointe d’humour).

        Aimé par 1 personne

      2. J’étais totalement à côté de la plaque. Lorsque je me suis relu, il y a environ 10 à 15 mn… Je n’en revenais pas / lol. Quoiqu’il en soit, je te réitère mes sincères excuses pour cette erreur ‘Tu es bien une Joëlle’ / mdr 😁 😱

        Aimé par 1 personne

  8. Oui, oui, oui… je dis oui! Merci pour ce témoignage. J’ai vécu la même chose. Les résultats sont surprenants, j’en parle également dans mon blog. Je pense qu’il est essentiel d’en parler autour de soi. Notre deuxième cerveau, le ventre est incroyable. En arrêtant le gluten et le lait, j’ai enfin compris qu’il était essentiel de faire plus attention à ce que l’on mangeait. Il aura fallu 2 médecins pour me rendre compte que ce que je mangeais impactait en bien ou en mal sur ma vie et mes maux. Alors merci pour cet article ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, merci pour ce commentaire 🙂. Nous avons de la chance d’avoir découvert nos intolérances; sans cela nous aurions continué à « faire avec » et vivre en nous privant d’une meilleure santé. Oui, il faut partager, mais peu de gens sont prêts à franchir le cap: vivre sans gluten et sans lait est une vraie contrainte, socialement parlant surtout.
      Bonne journée, je pars à la découverte de ton blog!

      Aimé par 1 personne

      1. Merci Joëlle. Oui c’est vrai que socialement c’est assez compliqué. On peut réussir à manger sans gluten : viande et pommes de terre… mais la France n’est pas encore très “gluten friendly”. Ça se développe très bien en supermarché mais niveau resto les informations sur les allergies ne sont pas forcément indiqués. Il faut faire avec… malheureusement. 🙂
        Bonne découverte alors et au plaisir !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s