« Mary-Jo potatoes » (pommes de terre Marie-Jo)

Comme on peut à nouveau acheter des pommes de terre nouvelles, je tiens à partager cette recette, naturellement sans sulfites, à l’occasion de l’anniversaire de celle qui nous l’a fait connaître il y a longtemps, presque aussi longtemps que dure notre amitié. Je vous présente les pommes de terre de Marie-Jo, où, comme on aime à les appeler à la maison, les “Mary-Jo potatoes” ! Rien de plus simple à faire, et pourtant, à mon avis, encore meilleur que des frites, que je ne fais d’ailleurs jamais, au grand dam de mon intolérant! Bref, une recette inratable… à condition de ne pas oublier l’ingrédient secret de Mary-Jo. (voir la recette ci-dessous)

Bon anniversaire, Mary-Jo, et à bientôt autour d’une table sans gluten, sans sulfites, sans Saint-Nectaire non plus, hélas, mais avec tellement de chaleur humaine que ça n’a pas d’importance!

Ingrédients:

– des pommes de terre, de préférence nouvelles

– 1 ou 2 feuilles de laurier

– du gros sel marin non raffiné

– de l’huile d’olive

– du paprika doux (facultatif; le mien est bio, de la marque Cook, je précise que je ne suis payée par personne pour en faire la pub!)

Préparation:

(Préchauffer le four à 200°C, chaleur traditionnelle)

1. Laver, brosser ou éplucher les pommes de terre et les couper de telle façon qu’un morceau = une bouchée.

2. Les mettre dans un plat allant au four, les saupoudrer légèrement de paprika doux (facultatif, je le fais pour leur donner de la couleur), saler de préférence avec du gros sel non raffiné (sinon avec du sel fin, lui aussi naturel et sans ajout aucun), puis arroser généreusement d’huile d’olive. Ajouter une ou deux feuilles de laurier froissées (pour en libérer l’arôme). Bien mélanger le tout pour que les pommes de terre soient bien enrobées.

3. Cuire 1 heure avec amour — c’est là l’ingrédient secret 😉 Remuer les pommes de terre à mi-cuisson. On peut finir la cuisson en passant au mode “chaleur tournante” pour donner encore plus de croustillant aux pommes de terre.

NOTE: cette recette peut aussi se réaliser avec des pommes de terre plus anciennes, mais quand elles ont perdu trop de leur eau le résultat est moins goûteux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s