pizza sans gluten et sans sulfites

Bonjour! Aujourd’hui je veux vous parler de ma pizza sans gluten, sans sulfites. Une pâte à la fois croustillante et tendre, ne nécessitant aucun temps de pétrissage, donc pas d’huile de coude, pas de temps de levée non plus, une cuisson rapide… Là, vous vous dites, c’est trop beau, ça sent l’arnaque! Eh bien non, pas d’arnaque non plus 😉 . Par contre, bien évidemment, avec des farines sans gluten, donc sans blé, votre pizza ne peut pas avoir le même goût qu’une “classique”, ce qui ne veut pas dire qu’elle n’est pas bonne et qu’il ne faut pas l’essayer… A la maison, elle ne fait jamais long feu!

Ingrédients pour une pizza rectangulaire de 38 cm X 25 cm:

pour la pâte:

– 80 g de farine de manioc

– 80 g de farine de maïs (attention, ce n’est pas la même chose que la fécule). C’est une farine que je n’emploie pas beaucoup, mais pour la pizza c’est la meilleure formule que j’ai trouvée… pour l’instant!

– 2 CS de levure sèche de boulanger (type SAF-levure)

– 125 ml d’eau tiède

– 100 g de fécule de pomme de terre

– 4 CS de poudre d’amandes

– 4 CS de graines de lin moulues (sinon 8 CS de poudre d’amandes)

– 1 ¼ cc de sel marin naturel non raffiné

– 2 CS d’huile d’olive de première pression à froid

– 125 ml de yaourt de soja nature

– 125 ml d’eau supplémentaire

– de l’huile d’olive pour huiler la plaque

Préparation:

1. Verser l’eau tiède (attention, trop chaude elle tue la levure) sur la levure et laisser mousser.

2. Pendant ce temps, mélanger les farines, la fécule, la poudre d’amandes, les graines de lin et le sel dans un bocal (en le secouant après l’avoir fermé!) ou dans un saladier.

3. Préchauffer le four à 200° C, chaleur tournante

4. Verser la levure mousseuse, l’huile d’olive, le yaourt de soja, et enfin les 125 ml d’eau supplémentaires peu à peu sur le mix de farines, et mélanger au batteur électrique, environ 2 minutes. Au-delà mon vieux batteur chauffe! L’essentiel est d’obtenir une pâte homogène, qui n’a rien à voir avec un pâton de boulanger. Elle va plutôt ressembler à une pâte à gâteau assez épaisse et “collante”. Peu importe le look!

4. Etaler cette pâte sur une plaque chemisée et huilée. C’est très facile quand on le fait avec une maryse huilée. Enfourner et cuire 12 minutes pour commencer. Pendant ce temps…

5. Préparer les ingrédients pour la garniture, par exemple:

– de la sauce tomate ne contenant pas de sucre raffiné ni d’additifs; en lisant bien les étiquettes on en trouve, souvent dans le rayon bio

– quelques olives noires n’ayant pas été conservées avec du vinaigre

– 1 ou 2 poivrons coupés en morceaux

– des rondelles de chorizo bio; là, je pense que c’est quasiment obligatoire pour qu’il n’y ait ni dextrose, ni sirop de glucose. Celles que j’achète n’ont aucun additif alimentaire, seulement du sel et du paprika fort. J’évite le jambon blanc depuis que je me suis renseignée sur sa composition, trop complexe pour qu’elle convienne à mon intolérant!

6. Au bout des 12 minutes de cuisson initiale, la pâte est assez cuite pour qu’on puisse y étaler rapidement la sauce tomate et les ingrédients de son choix, SAUF LE CHORIZO qui n’ira que 5 minutes avant la fin, ou sinon il va brûler et perdre son bon goût. Enfourner à nouveau et finir de cuire, 12 minutes au total.

 

image

Bonne cuisine sans sulfites, et bon appétit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s