Lapin au romarin et fenouil

Cette recette est très largement inspirée du site Les Gourmands disent, où vous y trouverez (ici) comment faire un lapin rôti au four. Je l’ai adaptée façon « cocotte » afin d’avoir plus de sauce! Même sans pain pour saucer, je n’aime pas beaucoup les viandes très sèches…

Ingrédients: (pour 4 personnes)

– environ 800 g de morceaux de lapin (pour le coup, j’avais un demi-lapin à ma disposition, l’autre moitié ayant servi pour la recette d’origine)

– 2 cc de romarin, marque Cook chez moi, très odorant. Mon seul reproche, c’est qu’il soit vendu dans un contenant plastique: pas très écolo…

– 125 ml d’eau ou de bouillon de volaille maison; on peut aussi utiliser de l’eau et l’aromatiser avec un « exhausteur de goût maison« !

– du gros sel marin, non raffiné (quantité à adapter selon le bouillon utilisé)

– un peu d’huile d’olive

– 2 bulbes de fenouil pour l’accompagnement (1/2 par personne)

Préparation:

1. Dans une cocotte en fonte, mettre un peu d’huile d’olive à chauffer et y faire rissoler les morceaux de lapin pour qu’ils prennent de la couleur de tous côtés. S’y prendre en plusieurs fois si nécessaire: les morceaux ne doivent pas se chevaucher.

2. Mettre le romarin, remuer les morceaux pour qu’ils s’en parfument, ajouter l’eau ou le bouillon. Lorsque le liquide commence à bouillir, réduire le feu, rectifier l’assaisonnement, couvrir et laisser mijoter une vingtaine de minutes. Pour tout dire, je n’ai pas noté combien de temps elle durait, mais je sais que cette cuisson est relativement rapide 🙂…

On peut bien évidemment épaissir la sauce avec 1/2 cc de farine de riz en fin de cuisson: prélever un peu de jus pour délayer la farine dans un petit bol à part, puis remettre dans la cocotte, et laisser épaissir en remuant.

3. Pendant que le lapin finit de cuire, couper les fenouils dans le sens de la longueur, et les faire revenir très rapidement dans une poêle huilée; personnellement, je ne les fais presque pas cuire: nous les préférons « crunchy » à l’asiatique plutôt que cuits-bouillis à la bourbonnaise xx !

image

J’ai rajouté des cèpes achetés chez Picard, que j’avais contacté avant de les utiliser, car je me demandais pourquoi il était conseillé de les laver avant emploi: ils n’ont pas été sulfités, mais risquent d’avoir encore un peu de terre. Une prochaine fois, je ferai une banale purée de pommes de terre + crème végétale, que j’arroserai de sauce!

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s