voyager avec des allergies et des intolérances alimentaires (sulfites, produits laitiers, gluten)… et quelques photos de Tokyo

(NOTE : This post is available in English here)

Ce billet s’adresse essentiellement à ceux qui souffrent d’intolérances alimentaires et envisagent un voyage. Je vais y raconter comment nous avons affronté et vécu le nôtre en ce début d’année. Pour ceux qui découvrent ce blog, je précise que nous sommes allés une semaine à Tokyo, et que mon mari est allergique aux sulfites, et que pour ma part le gluten ne m’aime pas, mais alors pas du tout !

En fait, il faut prévoir au maximum (bien plus que je ne l’ai fait) ses repas et les petits creux :

Comme nous habitons dans une région très mal desservie au niveau des transports, nous sommes obligés de prévoir une nuit d’hôtel à Paris pour être sûrs d’être à l’aéroport avant le départ de l’avion. Quand on a des problèmes d’intolérances alimentaires, cela complique la tâche : je dois prévoir plusieurs repas avant celui fourni par la compagnie aérienne ! J’avais tout fait un mois auparavant et congelé . Voici donc ce que nous avons transporté dans notre sac à dos, en plus des fruits secs et des fruits frais (que du bio):

48FD065D-2BC6-489E-840B-E7010443DACB
cake aux tomates séchées, mozzarella et basilic, et petites tartes salées au chou-rave et aux carottes (dont certaines avec des saucisses « Naf-Naf »!)

Cela m’a permis de constater que mon cake, supportait très bien la congélation : même froid il était excellent !  Si la version végétarienne des tartes salées vous intéresse, c’est ici.

J’aurais dû prévoir davantage de « grignotage » pour ma Moitié : nous avions une escale à Francfort, et son estomac criant famine, il est allé s’acheter un sandwich sans fromage, mais avec du jambon… résultat: un peu d’asthme le soir de notre arrivée… à moins qu’il ait été généré par le stress du voyage: nous avons eu droit à un décollage particulièrement secoué à Francfort, à cause d’une forte tempête de vent!

Avant le départ, la plupart des compagnies aériennes proposent un choix de menus. Si les repas « sans gluten » sont monnaie courante à présent, aucun repas « sans sulfites » n’est proposé… Que faire ? A cause des nombreux additifs qui se cachent dans les produits sans gluten, ce n’était pas une option pour ma Moitié. Pour lui éviter les produits laitiers (générateurs d’asthme pour les personnes sensibles) nous avons choisi le menu « végétalien ». Seulement, celui-ci comprenait une coupelle de fruits… dont des raisins. Nous avons donc échangé nos fruits !

Un petit-déjeuner était également servi. Telle une mère poule, j’ai jeté un œil à son plateau. Des caractères gras étaient inscrits sur le couvercle en aluminium de sa barquette. Je l’ai examinée, et crié « stop ! » : même en allemand et imprimé de façon peu lisible, j’ai bien reconnu le mot « disulfites de… » ! C’est donc le creux au ventre, frustré et un peu ronchon que ma Moitié a débarqué à Tokyo.

Au retour l’expérience a été complètement différente. Nous avons voyagé en vol direct avec la compagnie ANA que je ne peux que recommander : sièges confortables même en classe Sardines, et surtout, surtout, des produits frais. Ma Moitié avait choisi un repas « crudivore », et il n’a pas été déçu. Pas de viande pour lui, mais là encore il aurait pu piocher dans mon plateau. C’est l’avantage de voyager à deux dans ces cas-là.

A l’heure où nous sommes arrivés à Paris, plus d’espoir de train pour nous – quand je vous disais que nous vivons dans une région mal desservie ! Donc nouveau passage à l’hôtel obligé. J’avais prévu les fruits secs du petit-déjeuner, mais pas de repas du soir. Nous étions fatigués, peu enclins à chercher un « bon petit resto » à une heure tardive… Nous nous sommes rabattus sur le McDo du quartier ! Pour moi, maxi salade et frites : le genre de choses que je ne mange jamais ! Ma Moitié, dont l’estomac protestait de nouveau, a pris un Big Mac… Et le lendemain matin, au réveil, œdème à l’œil, surmonté d’une jolie boursouflure !!! C’ était à prévoir. Lui qui venait de passer plus d’une semaine à Tokyo sans aucun problème de santé! Après coup, je suis allée voir sur leur site, et effectivement les sulfites font partie de la liste des allergènes contenus dans un Big Mac… Enfin, ils y sont sur le site français, régi par les lois européennes. Rien de mentionné sur le site américain ! Je vous laisse constater par vous-mêmes :

https://www.mcdonalds.fr/produits/burgers/big-mac

https://www.mcdonalds.com/us/en-us/product/big-mac.html

Seulement, les allergènes ne sont pas inscrits sur le papier d’emballage. Pour le savoir, il aurait fallu flasher le code QR avec un téléphone plus intelligent et plus connecté que le mien, ou alors demander au vendeur de chercher ? Ça n’aurait pas résolu le problème du Voyageur Affamé.

Il nous restait à nous nourrir avant de prendre notre train. Par chance, j’ai repéré un magasin bio dans la rue de notre hôtel, sur le trottoir en face ! Je m’y suis précipitée le lendemain matin et j’y ai trouvé notre bonheur : des fruits et des salades toutes prêtes, dont une de chez Ma Vie Sans Gluten pour moi. Sauvés !

2018-01-12 12.20.07

Et maintenant, quelques photos de Tokyo.  Ce qui m’a frappée, entre autres, c’est le contraste achitectural permanent: 

IMG_4133
Ces bâtiments extraordinaires résistent aux tremblements de terre!
IMG_4179
La gare de Tokyo de jour…
IMG_4046.JPG
… et de nuit
IMG_4100
une tour de garde et les douves autour du jardin du Palais Impérial
IMG_4075
On est à Tokyo?  Vraiment?
IMG_4087
Eh bien oui! ces deux photos ont été prises sur l’île artificielle d’Odaiba.  Un lieu très tranquille au mois de janvier.

Et la propreté!  Incroyable.  Le retour à Paris a été un vrai choc culturel après une semaine sans avoir vu aucun déchet dans les rues — et pourtant ni aucune poubelle non plus! 

Nous n’avons réussi à voir le Mont Fuji que le jour où nous sommes repartis, de l’aéroport… C’est comme s’il nous narguait et nous disait de revenir!

IMG_4245

over Siberia2
Au revoir, le Japon… ça, c’est la Sibérie vue d’en haut!

Dans un prochain billet, je vous raconterai ce que nous avons mangé à Tokyo. Il y aura d’autres photos, promis !

Publicités

18 commentaires

    1. Magique, roi joyeux! Je suis tellement contente d’avoir pu y aller, malgré les difficultés dues à nos problèmes alimentaires. Contente aussi d’avoir pris toutes ces photos, et de les partager avec vous tous 😊

      Aimé par 2 personnes

  1. C’est vrai que ça doit être bien compliqué tout ça, d’autant plus que vous avez 2 types d’allergies différents. Pas toujours simple lors des déplacements. On a parfois ce souci aussi pour trouver des repas végétariens.
    Merci pour tes photos. Et oui, tu as raison d’évoquer la propreté de Paris. Je me dis souvent qu’on doit donner une bien piètre image de nous auprès des touristes.
    Belle soirée
    Bises

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui, j’avais carrément honte d’être française en rentrant!
      Je parlerai des repas la semaine prochaine je pense. Là encore, pas du tout ce à quoi je m’attendais! Pour le coup, nous sommes vraiment sortis de notre “zone de confort” et de notre train-train! Ça valait le coup.
      Merci de ton passage, Sylvie, bisous

      Aimé par 2 personnes

      1. Un énorme merci Joëlle pour ton cadeau du Japon et ton petit mot juste adorable. J’avais un moral moyen mais là il est remonté en flèche 🎯 🌞😁. Je suis ravie et je vais l’ouvrir tranquillement ce soir. C’est papa Noël car une maman du Yoga vient de m’offrir un kdo, également….
        D’énormes bisous. 😘🌺

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis rassurée! J’avais peur qu’il se soit égaré. J’étais prête à t’envoyer celui que j’ai pris pour moi-même. Je crois me souvenir qu’il faut le laver une première fois avant de s’en servir. Tu verras, le chiffon va changer un peu.
        En tout cas, j’espère que ton moral va rester plus haut que la moyenne: ça ne te ressemble pas de l’avoir en berne. Gros bisous à toi, Cat!

        Aimé par 1 personne

      3. Cette jolie couleur pastel va très vite chasser cela et hop! Les projets ne marchent pas toujours comme on voudrait mais il faut rebondir 😁.
        Oui, j’ai lu le mode d’emploi … Même la petite carte est japonaise….je suis émue. Encore merci. Bisous

        Aimé par 1 personne

  2. Je n’imaginais pas comment un voyage peut être mis à rude épreuve avec les soucis d’intolérances. Tu as fait preuve de beaucoup d’ingéniosité !
    Merci pour les photos, c’est bon de profiter de votre voyage.
    Bonne soirée, bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, Carole, c’est un peu galère, et pour notre prochain voyage (nous tenons à assister à la cérémonie de remise des diplômes pour notre fille cette année) nous prenons en compte tous ces préparatifs supplémentaires. Si on peut éviter une nuit d’hôtel, c’est moins de travail pour moi!
      À bientôt, bisous

      Aimé par 2 personnes

  3. Joëlle, tes photos sont magiques et magnifiques , un rêve ce voyage…. La propreté des rues au Japon est impressionnante et je suis aussi très déçue par Paris et ses rues de plus en plus sales….
    Tu as été parfaite pour la nourriture et ce n’est pas simple de devoir toujours improviser ….
    J’ai eu un problème avec ma connexion à internet. J’ai dû changer de thème et j’espère que tu as bien reçu mes réponses à tes commentaires.
    Bisous, repose toi bien après ce beau voyage 😊💜

    J'aime

    1. Thank you, Dolly. What is stunning is not my photos, but Japan itself! We went from one amazing sight to another. It was a memorable trip, well outside of our comfort zone, so never mind the couple of food issues that we had!

      J'aime

  4. je voyage au Japon grâce à toi Joëlle, merci c’est cool ! c’est fou que les compagnies aériennes ne prévoient pas de menus sans sulfites.. Pour l’expérience mc do big mac.. c’est vrai que c’est décidément de la saleté pour un prix prohibitif .. on s’en sort vite pour dix douze euro.. Tes photos de Tokyo sont superbes. la gare me plais tout particulièrement. Excellent weekend ! 🙂 ta moitié a bien de la chance de t’avoir pour qu’il puisse manger avec plaisir des choses saines. Bises bretonnes Joëlle 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. De la chance, pas si sûr, Fred: je suis souvent le trouble-fête qui l’empêche de se faire plaisir avec tout ce que son corps ne tolère pas… mais qu’il a adoré manger pendant des décennies ! 😫🤯
      Bonne soirée, bisous!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s