ROULEAUX DE PRINTEMPS

(NOTE:  This recipe is available in English  here)

Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour tous vos messages d’amitié. Un merci tout particulier à Jill pour ses nombreux conseils d’organisation et de postures à éviter. Je fais des squats, je me mets à genoux, j’ouvre les portes des placards bas avec les orteils (?), bref je fais en sorte de ne pas me baisser, chaque sollicitation de mon tronc se soldant par un réveil douloureux du bras gauche.  Le-corps-entier-est-connecté, je le sais maintenant! Un autre merci à Carole pour m’avoir parlé de Rexorubia, qui devrait aider à la reconstruction paisible de mon os, et qui m’a évité de devoir recourir à l’efficace mais inbuvable et douloureuse potion Skele Gro de Madam Pomfrey!

 

(NOTE:  This recipe is available in English  here)

Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour tous vos messages d’amitié. Un merci tout particulier à Jill pour ses nombreux conseils d’organisation et de postures à éviter. Je fais des squats, je me mets à genoux, j’ouvre les portes des placards bas avec les orteils (?), bref je fais en sorte de ne pas me baisser, chaque sollicitation de mon tronc se soldant par un réveil douloureux du bras gauche.  Le-corps-entier-est-connecté, je le sais maintenant! Un autre merci à Carole pour m’avoir parlé de Rexorubia, qui devrait aider à la reconstruction paisible de mon os, et qui m’a évité de devoir recourir à l’efficace mais inbuvable et douloureuse potion Skele Gro de Madam Pomfrey!

À Carole, toujours, qui m’a demandé si j’arrivais à déléguer, je réponds que oui, sans problème pour tout ce qui relève du lourd: inutile de me casser aussi le poignet droit! Mais cette première semaine « monobrachiale » est mal tombée, c’est le cas de le dire! Côté travail, ma Moitié était particulièrement occupé, pour ne pas dire débordé!  Alors j’ai fait en sorte de me débrouiller pour cuisiner avec un minimum d’intervention extérieure, comme pour ces rouleaux de printemps dont la recette date du début de ce blog. Il n’y a qu’à la dernière étape, celle où l’on roule les  galettes de riz, qu’il a été réquisitionné, ce qu’il a fait de bonne grâce 😍.

Qu’est-ce qui a motivé la réalisation de cette recette?  Pas compliqué:

  1. Le jour où je me suis cassé la binette, j’avais fait rôtir un poulet.  J’avais donc des restes dans le frigo.

  2. On a de la menthe fraîche plein le jardin.

  3. Il a fait chaud et cette recette ne demande aucune cuisson.

  4. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas mangé de rouleaux de printemps.

  5. C’est un plat qui se mange d’une seule main, sans fourchette ni couteau!

(Note: pas de photos des ingrédients, et celles des rouleaux sont d’origine; mais les illustrations des astuces datent de la semaine dernière)

Ingrédients: (pour environ 8 rouleaux)

8 feuilles de riz (celles que j’ai employées étaient 100% riz, mais j’en ai vu faites d’un mélange de riz et de fécule de tapioca, donc attention si vous êtes concernés par les sulftes)

75 g environ de vermicelles de riz

1 carotte

8 feuilles de laitue

80 g de restes de poulet cuit

8 crevettes cuites (facultatif) achetées fraîches ou surgelées, sans sulfites, et cuites par vos soins. Il en existe chez Picard, mais attention à bien lire l’emballage: certaines contiennent des sulfites, d’autres pas.

8 jolies feuilles de menthe

Pour la sauce:

4 CS de vinaigre de riz

5 CS d’eau

½ cc de sel

1 cc de sirop d’agave bio (ou du sucre de canne non rafiné)

quelques feuilles de menthe hachées 

(facultatif) du piment frais haché, vert ou rouge.

 

Préparation:

1. Cuire les vermicelles de riz selon les indications, c’est-à-dire généralement 4 à 5 minutes à l’eau bouillante salée. Egoutter et les couper en morceaux plus courts.

2. Préparer la sauce en mélanger tous les ingrédients. Réserver.

3. Râper la carotte à la grosse râpe et couper le poulet en petits morceaux. Si vous employez des crevettes, fendez-les dans le sens de la longueur. On ne peut pas les laisser entières sous peine de casser les feuilles de riz en les roulant.

4. Tremper une feuille de riz dans un récipient d’eau tiède (j’utilise une poêle assez large) pour qu’elle ramolisse, la sortir, l’essorer délicatement à la main et l’étaler sur une grande assiette. En mettre une autre à sa place dans l’eau tiède: elle ramollira pendant la préparation du rouleau.

5. Si vous utilisez des crevettes, en placer deux moitiés sur la feuille de riz.

6. Disposer une feuille de laitue en bas de la feuille. Y déposer un peu des vermicelles, de carotte râpée, de poulet, et une feuille de menthe ciselée.

7. Commencer à rouler la feuille de riz avec la laitue, qui lui sert en fait de doublure et la renforce. Rabattre successivement les côtés gauche et droit de la feuille de riz, puis finir de rouler le rouleau. Réserver sur un plat et reprendre les étapes 4 à 7.

Déguster les rouleaux en les trempant dans la sauce.

NOTE: On peut préparer ces rouleaux à l’avance. Pour les conserver, il suffit de les emballer individuellement dans du film étirable.

image

P-S: Si la menthe n’est pas très bien disposée sur les rouleaux, c’est parce que mon affamé me pressait de prendre la photo!

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s