sauté d’agneau, tomates, haricots verts et millet

J‘ai bien de la chance : dans mon magasin bio préféré (qui me fournit 80 % de notre nourriture), je trouve non seulement des gens sympathiques qui ont le sens du partage et savent donner des conseils, Annie, Claude, et tous ceux qui les secondent, mais aussi des producteurs locaux de viande bio ! Le contact direct producteur-consommateur, il n’y a rien de tel ! Deux fois par mois, on peut acheter de l’agneau à Françoise, l’occasion aussi de biens des échanges sympathiques. Amis végétariens, je vous déçois, je sais ! Quand il fait plus froid, je fais un couscous (avec pour grains du « couscous maïs-riz » sans gluten). Mais c’est toujours l’été, il y a encore tout plein de tomates et surtout des haricots verts tout frais à notre disposition, et pour changer on pourra manger ça avec du millet !

Ingrédients (pour 4 personnes)

– de l’huile d’olive

– 500 à 600 g d’épaule d’agneau en morceaux

– 400 à 500 g de tomates, que je préfère charnues, épluchées et coupées en petits morceaux (la variété corne de bœuf est idéale pour cela)

– 2 feuilles de laurier

– plusieurs brins de thym

– 1 cc de gros sel gris (non raffiné!)

– 200 g de haricots verts frais

– 100 g environ de millet

Préparation:

1. Dans une cocotte en fonte, faire revenir les morceaux d’agneau dans un fond d’huile d’olive.

image

2. Y mettre les tomates, le laurier, le thym, le sel, et de l’eau jusqu’à effleurement. Réduire quand cela blou-bloute (clin d’oeil à Carole) et laisser cuire doucement à couvert 30 à 35 minutes. Mettre ce temps à profit pour préparer les haricots: les équeuter, les laver, et les couper en moitiés s’ils sont très longs.

image

3. Ajouter les haricots et poursuivre la cuisson (toujours à feu réduit) une vingtaine de minutes. Laisser reposer.

image

4. Laver et rincer le millet dans plusieurs eaux. Le mettre dans une casserole qui n’attache pas, laisser dessécher puis prélever autant de jus de cuisson de la cocotte que l’on peut, qu’on allonge avec de l’eau afin de verser l’équivalent de 3 fois le volume initial de millet (environ 250 ml de liquide total). Laisser cuire à doux et à couvert. Le millet prend alors un goût extraordinaire. Quant à l’agneau, celui que j’achète à Françoise n’est absolument pas fort du tout!

Advertisements

8 commentaires

    1. Merci Carole; j’ai bien du mal à bloguer en ce moment: j’ai emporté mon carnet de recettes avec moi, mais comme je suis contrainte de taper sur le clavier qwerty sans accent de mon aîné, il me faut trois fois plus de temps!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s