râbles de lapin en sauce tomate et moutarde (sans sulfites)

Ma belle-mère nous servait parfois du lapin. Elle le faisait mariner dans du vin avec de la cannelle, du paprika et du piment, avant de faire frire les morceaux. L’impossibilité d’employer du vin dans mes recettes, puisque même en biodynamie il y a toujours une certaine quantité de sulfites, mal tolérés par ma Moitié, conjuguée à un évitement de tout ce qui est friture, m’ont conduite à imaginer d’autres ingrédients susceptibles de rendre cette viande blanche et maigre intéressante: de la moutarde bio au vinaigre d’alcool, et de la tomate sortie de mon congélateur ! Supprimez le piment si vous ne l’aimez pas. Même si je la préfère avec du lapin, j’ai aussi fait cette recette avec des cuisses de poulet. C’est bon aussi mais attention aux éclaboussures de graisse quand on fait revenir les morceaux !


Ingrédients (pour 6 personnes – ne pas hésiter à congeler les restes !)

– 6 râbles de lapin

– 2 cc d’huile d’olive

– 2 cc de moutarde bio au vinaigre d’alcool

– 250g de tomate fraîche ou décongelée, pelée et coupée en cubes

– ¼ cc de paprika

– ½ cc de gros sel marin non raffiné

– ¼ cc de piment en poudre (facultatif!)

– un peu d’arrow-root pour épaissir la sauce (facultatif)

Préparation : (cuisson de préférence dans une cocotte en fonte)

1. Faire revenir les râbles dans l’huile chaude à feu moyen et sans les tasser dans la cocotte. La viande doit se colorer sans brûler , ce qui n’est pas toujours évident ! Il faut surveiller, ajuster le feu, et ne pas s’éloigner de la table de cuisson 😉… Si la cocotte est trop petite, faire revenir les morceaux en plusieurs fois.

img_6549-1

2. Ajouter les épices, la tomate la moutarde et le sel, remuer et couvrir. Baisser le feu et laisser cuire une vingtaine de minutes à partir du point d’ébullition, jusqu’à ce que la viande soit cuite à cœur.

img_6550-1

On peut ajouter un peu d’arrow-root à la sauce en fin de cuisson pour l’épaissir.

img_6553-1

Ma Moitié aime beaucoup ce plat avec des pommes de terre vapeur, et en général j’y ajoute aussi des haricots verts. J’ai réussi, malgré l’épouvantable sécheresse, à en congeler une bonne quantité qui devrait nous durer quelques mois !

Je sais que j’ai promis une recette de pâte à tarte avec vidéo, mais voilà : ma Moitié ayant reçu un travail de traduction à faire, il a récupéré l’ordinateur où j’avais téléchargé l’éditeur de vidéos, me laissant le vieux portable de neuf ans, qui chauffe un peu mais fonctionne toujours, de nos jours cela tiendrait presque du miracle! Je dois télécharger le logiciel à nouveau avant de me remettre à mon montage. Mes enfants me disent que je devrais mettre toutes mes recettes sur YouTube, et quand je leur explique que je ne suis pas assez bien équipée pour me lancer dans une telle aventure, ils prétendent que je me cherche des excuses 🥴…

J’espère que de votre côté vous serez plus indulgents ! Allez, bonne semaine à tous !

(NOTE : This recipe is available in English here)

 

7 commentaires

  1. J’adore le lapin. Ma grand mère maternelle nous en faisais. C’est délicieux ! Ce serait une belle idée à creuser que celle de mettre tes recettes sur YouTube. A condition de récupérer l’ordinateur avec Ta moitié bien sûr 😉 Je te souhaite un beau weekend Joëlle, Bises bretonnes ensoleillées 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Frédéric 😊. Rien de tel que les recettes transmises entre les générations, n’est-ce-pas? Le lapin, c’est presque aussi bon que le chat, demande à Malzenn 😄😾!
      Bien occupée depuis hier, entre un rdv en boutique Or**ge pour la future installation de la fibre chez nous, une séance de révision Skype avec mon papa, et quelques préparations culinaires pour mes invités de demain, (entre autre au menu: blinis et choux pâtissiers salés garnis en apéritif, poulet rôti avec mini-carottes et haricots du jardin, crumble en dessert) je n’ai ni avancé dans ma vidéo ni vu ton commentaire! Heureusement que je suis en retraite, hum!
      Soleil ici aussi jusqu’à demain soir. Après quoi retour de la pluie: on a la chance qu’elle n’ait jamais été violente donc elle a été très bénéfique… Bises, kenavo!

      Aimé par 1 personne

      1. Mdr ah ça le chat Malzenn elle s’en donne à cœur joie 😂 Miam pour le repas, ici c’est pluie et encore pluie ^^ Je vais avoir la fibre ici à l’appart d’ici quelques semaines. J’ai hâte. Maman va l’avoir aussi prochainement. Elle pourra s’abonner à Netflix car chez eux l’internet est encore moyenâgeux 😁 Bises bretonnes, kenavo Joëlle 😊

        J'aime

  2. Merci Joëlle pour cette recette que je remplacerai aussi par du poulet car je ne mange pas de lapin et cela depuis l’enfance. Je partage aussi le côté Breton et le côté Espagnol ( ma moitié ) pour les recettes. C’est enrichissant.
    Prends ton temps pour ta recette de pâte à tarte 😉 nous la découvrirons avec plaisir plus tard. Ah les enfants! ils sont fiers de leur maman et ils ont bien raison. Douce semaine, BISES BRETONNES 🍁🍂🍁🍂😚😚

    Aimé par 1 personne

    1. C’est la recette de ma belle-mère avec ses épices qui m’a fait changer d’avis! J’avais horreur du civet, et c’est la seule façon dont il était préparé à la maison. Je lui préférais la recette en sauce tomate de notre voisine italienne! L’odeur des herbes aromatiques embaumant leur cuisine me faisait saliver quand j’allais leur rendre visite. Finalement, c’est peut-être que je cherche à camoufler le goût de la viande?
      Essaie avec du poulet. Je suppose que tu es équipée d’une grande cocotte en fonte, pour en faire profiter tes petites filles qui viennent de commencer leurs vacances. As-tu prévu une partie de pêche à pied avec elles aux prochaines belles marées? (coefficients annoncés à plus de 100? 🌊🐚🤫)
      Merci de ton passage, Eveline, bonne semaine, gros bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  3. Bonsoir Joëlle,

    C’est bien de t’inspirer à la base de la recette de ta belle-mère, c’est lui rendre un bel hommage, même si pas décédée..et en y ajoutant des ingrédients… Cela parait bien bon, mais j’ai horreur du lapin, mais comme tu dis des cuisses de poulet peuvent tout aussi bien faire l’affaire…

    Merci, et bon appétit alors, l’heure du dîner apprôche…

    Bonne soirée, bonne semaine à venir….

    Bises.

    Aimé par 2 personnes

    1. Hélas, ma belle-mère nous a quittés il y a longtemps déjà. Mais son influence culinaire est toujours là: j’ai conservé plusieurs recettes qui faisaient partie de la tradition familiale du côté de ma Moitié. Par exemple, c’est sa version açoréenne du « caldo » que je fais depuis toujours, et je pense à elle chaque fois que j’ajoute un zeste de citron dans mon riz au lait, ou que, comme en ce moment, je prépare notre réserve de purée de piments pour l’année. Nous avons vécu avec mes beaux parents pendant quelque temps au début de notre mariage, et la voir œuvrer dans sa cuisine a été très enrichissant.
      Merci Annie, bonne semaine à toi aussi!

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s