soufflé (ou purée) de panais, patate douce et rutabaga


Les légumes d’hiver, je n’en suis pas encore lassée, et heureusement, puisque janvier vient à peine de commencer. J’aime particulièrement le goût un peu sucré de ceux qu’on appelle les légumes racines. Ici j’associe panais, patate douce et rutabaga pour en faire un soufflé, que nous avons mangé avec des restes (décongelés) de la dinde de Noël! Si vous n’aimez pas l’idée du soufflé, ou que voulez manger vegan, vous pouvez vous contenter de mixer les légumes cuits en purée, avec un peu de crème végétale.

Ingrédients (pour 4-5 personnes)

– 1 panais (environ 300 g)

– 1 patate douce (environ 250 à 280 g)

– du rutabaga (environ 250 g)

– 2 œufs, blancs et jaunes séparés

– 1/2 cc de sel marin non raffiné, sans aucun additif

– du poivre blanc du moulin, si vous le tolérez

– un peu d’huile d’olive

– 100 ml de crème végétale (crème soja pour nous)

Préparation:

1. Laver, couper la patate douce dans le sens de la longueur et la faire cuire à la vapeur, 40 minutes environ.

2. Eplucher le panais et le rutabaga, les couper en morceaux (et là oui, je garde le coeur du panais qui s’attendrit à la cuisson). Les faire revenir rapidement dans une casserole avec un peu d’huile d’olive, puis ajouter de l’eau (quantité non mesurée, à vérifier en cours de cuisson), couvrir et faire cuire à feu doux 15 à 20 minutes. Vérifier que les légumes sont cuits avec la pointe d’un couteau.

(Préchauffer le four à 180°C / 360°F )

3. Mixer ensemble tous les légumes, la crème végétale et les jaunes d’œufs. Saler et ajouter du poivre si vous le tolérez. (Un peu de poivre blanc passe bien chez nous.)

4. Battre les blancs en neige et les incorporer à la préparation de légumes. Mettre dans un moule à soufflé ou bien dans plusieurs ramequins individuels à bord haut. Cuisson au four: xx minutes environ. Ne contenant que deux œufs, ce soufflé ne monte pas beaucoup, ce qui nous convient très bien: quand c’est trop aérien, c’est plus classe, mais l’Intolérant se plaint d’avoir l’impression de ne rien manger! (Je vous invite à voir ou revoir le célèbre sketch des Inconnus ici ^^) Vous pouvez doubler la quantité d’œufs si cela vous chante.

image

Advertisements

9 commentaires

  1. Miam, elle me plait beaucoup ta recette !
    Samedi, j’ai discuté avec le vigneron qui fait le vin sans sulfites. Je suis allée sur son site mais il n’est pas à jour et il n’y a pas de trace du fameux vin. Je l’ai contacté pour le lui signaler. il met son site à jour et j’en parlerai dans un prochain article en mettant un lien.
    Bonne soirée, bises !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai, leur goût légèrement et surtout naturellement sucré a tout pour plaire!
      Je suis n train de me pencher sur ta chouette recette de pâte feuilletée. J’espère ne pas la rater en version « sans »!

      J'aime

  2. j’ai fait cette recette, n’ayant pas de patate douce j’ai mis 2 panais. Comme je suis une inconditionnelle du piment d’Espelette une pince y a été ajoutée avec 5 passages de râpe sur une noix de muscade et 1 cuillère à soupe d’emmental râpe. cuisson plutôt 25 min. Mes convives en ont redemandé.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Corinne pour ton retour, je suis très contente que cette recette t’ait plu et inspirée! Très bonne idée de relever le goût sucré avec du piment. Le fromage est évidemment une bonne option aussi pour tous ceux qui l’assimilent sans problème.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s