boulettes de chou-fleur au four (sans gluten, avec option vegan), et le lien soufre – sulfites

(NOTE : This recipe is available in English here)

J’ai beaucoup hésité avant de décider si je devais publier cette recette : le chou-fleur n’aime pas tout le monde ! Cependant, si vous n’êtes pas concerné par l’intolérance aux sulfites, je vous invite à l’essayer. Bien d’accord avec vous, ce légume, cuit à l’eau ou à la vapeur se fait essentiellement remarquer par son odeur dérangeante 😷 !!! 

Mais transformé ici en boulettes après l’avoir passé au four et mélangé à… des galettes de riz, du blanc d’œuf OU du jus de pois chiche battu (une option qui me plaît beaucoup!), une pincée d’épices pour relever le tout, vous m’en direz des nouvelles !

Je vous le concède, c’est un aliment transformé – mais a minima quand même, et surtout sans ingrédient douteux. Quant à un éventuel lien entre chou-fleur et sulfites, pour ceux que cela intéresse, je m’étends davantage sur le sujet après la recette. En attendant, bonne cuisine !

ATTENTION: toute reproduction ou utilisation de cette recette à des fins commerciales est absolument interdite sans l’autorisation expresse de l’auteure de ce blog, ma cuisine sans sulfites.

Ingrédients (pour deux personnes)

1 chou-fleur, pas trop gros (de 500 à 600g), mais bio et local de préférence

– 4 galettes de riz soufflé, environ 30 à 35g au total

– 2 blancs d’œufs, frais ou décongelé OU BIEN 80 ml de jus de pois chiches, frais ou décongelé*

¼ cc de sel marin non raffiné

¼ cc de paprika bio

– une pincée de piment bio (facultatif)

– 2 CS d’huile d’olive

*Si vous n’avez pas d’utilité immédiate pour les pois chiches, sachez qu’eux aussi se conservent très bien au congélateur ! Sinon, voici quelques idées pour les employer :

–  des galettes de pois chiches et épinards

de l’houmous maison avec de l’avocat, de la pâte de sésame et des pois chiches

un curry végétarien avec poivrons et carottes

 

matériel : robot culinaire (muni de lames)

Préparation : (rien de compliqué, mais à prévoir 1h30 avant le repas)

(Préchauffer le four à 205°C / 400°F, chaleur traditionnelle… et fermer la porte de la cuisine 😉 !)

1. Passer les galettes de riz au robot, pour les réduire en miettes. On obtient rapidement un mélange de chapelure, de miettes fines et de morceaux plus gros. Ne pas aller plus loin; réserver à part et rincer le bol du robot.

img_5899

2. Passer 300g à 350g de bouquets de chou-fleur au robot. (NOTE : Au-delà de cette quantité, les boulettes auront du mal à se tenir). On obtient la consistance de grains de couscous.

Protéger une grande plaque de cuisson de papier alimentaire, étaler le « couscous » et mettre au four 20 minutes. En plus de le cuire, cette opération sert de cure d’amaigrissement au chou-fleur qui perd presque la moitié de son poids en se déshydratant !

3. Pendant ce temps, finir d’écraser grossièrement les morceaux de galettes de riz qui ont résisté aux lames du robot, puis leur ajouter les blancs d’œufs / le jus de pois chiches battus en mousse blanche (mais pas en neige ferme), ainsi que le sel et les épices. Mélanger à la fourchette. Laisser la céréale s’imprégner de la mousse et des parfums.

img_5903
le jus de pois chiches à gauche, les blancs d’oeufs battus à droite
img_5904
idem – donc mis à part la couleur, pas de grande différence entre les deux

4. Sortir le chou-fleur du four. Attendre qu’il ait refroidi pour l’ajouter, sans oublier l’huile d’olive, au mélange précédent. Former des boulettes en les pressant dans la paume des mains et les déposer sur la plaque (on ne m’embête pas à changer le papier).

img_5905

5. Avant de servir, passer les boulettes dans le bas du four à 230°C / 450°F, de 15 à 20 minutes, pas plus. Elles se colorent un peu, et sont moelleuses à l’intérieur, miam !

C ‘est la première recette de chou-fleur que je publie sur mon blog. Ceux qui sont intolérants aux sulfites disent parfois que c’est un des légumes à bannir, car riche en soufre. En fait, la question est un peu plus complexe que cela, comme l’explique très bien Bertrand Waterman (auteur du livre « Maladies Chroniques et Allergies aux Sulfites », disponible sur Amazon) et  ici dans son forum. En ce qui concerne ma Moitié, cette recette lui cause à chaque fois larmoiements et irritation oculaire, au même titre que les oignons. C’est d’autant plus dommage que ce plat lui plaît ! A chacun de voir, donc, s’il est sans risque pour lui.

Publicités

17 commentaires

  1. Boulettes faites, reste à les cuire !
    En revanche, 4 galettes faisaient beaucoup moins que 100g, peut-être est-ce parce qu’elles étaient soufflées ?
    En tout cas, j’ai hâte de gouter. Merci pour ce partage !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Odile, j’ai employé des galettes de riz soufflé aussi, mais selon la marque elles peuvent être plus ou moins épaisses. C’est le poids qui compte.
      Merci d’avoir essayé la recette, bon appétit 😊!

      J'aime

    2. Bonjour Odile, toutes mes excuses: effectivement 4 galettes sont plutôt équivalentes à 30 – 35 g! D’habitude je fais les recettes deux fois avant de les publier. Ce n’était pas le cas ici (à cause de la réaction de ma Moitié), d’où l’erreur! Je corrige cela tout de suite. Merci d’avoir essayé la recette!

      J'aime

      1. J en ai mis 6 et les boulettes tenaient bien aussi 🙂 verdict de la recette : les enfants ont aimé également. Une bonne alternative à l utilisation du chou fleur ! Encore merci 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Les boulettes sont prêtes ! Reste à les cuire:-)
    Mais mes galettes de riz ne faisaient pas 100g pour 4. Peut-être parce qu’elles sont soufflées ?
    En tout cas, j’ai hâte de gouter ! merci !

    J'aime

    1. So do I, Nora — mine is already baked. The next cauliflower balls will be for me, but I am going to try something in the same vein, with a different vegetable though, for my husband.
      Let me know if you like it, thank you for stopping by!

      J'aime

    1. Quoi?!?!? Un breton qui n’aime pas le chou-fleur?!?!? Mais où va la France?!?!? 😂🤣😂
      Bisous, Fred, bonne semaine! Je me permets de te rappeler que samedi c’est Chandeleur. Si tu oublies les crêpes, alors là je demande carrément à te faire expulser. Non mais. 😂

      Aimé par 1 personne

  3. J’aime le chou-fleur, même la forte odeur dégagée lors de sa cuisson ( ce qui est rare surtout autour de moi 😉😊 et je pourrais mettre un petit crouton de pain mais non 😂 …) Ta recette me plait vraiment beaucoup, je vais l’essayer. Miam Miam, Merci Joelle 🍽!!! Bisous, douce semaine 💕

    J'aime

    1. Le chou-fleur m’évoque forcément le Nord Finistère, St Pol de Léon et la baie de Morlaix… Il n’a donc pas beaucoup de kilomètres à parcourir pour arriver dans ton assiette 😋
      Merci Eveline, bonne soirée et bonne semaine à toi 😘

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s