fenouil et haricots secs (blancs ou pas) en sauce tomate, recette rapide, et n’ayons pas peur de l’inconnu!

(NOTE : This recipe is available in English here)

Avec des haricots déjà cuits, ce plat est prêt en moins d’une demi-heure ! Les plus pressés parmi vous peuvent les prendre en conserve, bien sûr, avec pour seuls autres ingrédients de l’eau et du sel. Personnellement, il me reste encore des haricots de notre jardin, de couleur indéfinie, au départ des haricots verts que nous avons laissé se dessécher… pour cause de manque de pluie l’été dernier ! Je les ai gardés dans un bocal au frais et après cinq mois d’emplois divers (soupes, chilis, tacos, salades) aujourd’hui ils viennent accompagner du fenouil et des tomates, surgelées en fin d’été elles aussi !

 

img_5921-1
C’est tout ce qu’il me reste de notre récolte de l’été dernier… C’est « la fin des haricots »😢!                                 A special note for Nora: this is an expression for you to look up in the dictionary 😉

ATTENTION: toute reproduction ou utilisation de cette recette à des fins commerciales est absolument interdite sans l’autorisation expresse de l’auteure de ce blog, ma cuisine sans sulfites.

Ingrédients (pour deux à trois personnes)

150 g de haricots cuits OU BIEN 60 g de haricots secs à faire tremper puis cuire au préalable*

– environ 500g de fenouil frais, soit 2 jolis bulbes**

300g de tomates surgelées, ou fraîches… selon la saison !

– 1 petite gousse d’ail

– un peu d’huile d’olive

– 1/2 cc de gros sel marin non raffiné

poivre blanc du moulin

– une pincée de piment séché, cadeau du jardin bio des cousins ^^, local, facultatif

*Les haricots cuits supportent très bien la congélation, alors pourquoi ne pas en faire cuire une plus grande quantité ? Cela fait aussi économiser de l’énergie 🌎

**Le fenouil est un légume qui ne se bonifie pas avec le temps ! Ne pas trop attendre pour le consommer, cru ou cuit, après l’avoir acheté.

Préparation :

1. Couper le fenouil en tronçons, émincer la gousse d’ail (j’enlève le germe aussi), et réserver. Passer les tomates congelées sous l’eau chaude du robinet pour les éplucher facilement, puis les détailler en gros dés.

2. Mettre l’huile à chauffer dans une grande casserole, ajouter fenouil et ail, et cuire environ 5 minutes à feu moyen-doux, en remuant, jusqu’à ce que le fenouil « accroche » .

img_5924-1
Plusieurs des morceaux se sont colorés en attachant au fond de la casserole: c’est le moment d’ajouter les tomates.

3. Ajouter alors les dés de tomates, le sel, le poivre, le piment si l’on veut, remuer, et poursuivre la cuisson une dizaine de minutes, jusqu’à ce que l’eau des tomates se soit évaporée, que le fenouil soit  tendre, et qu’on obtienne une sauce.

img_5925-1
fenouil +dés de tomates congelées + sel + poivre blanc + piment
img_5927-1
Après cinq minutes du liquide s’est formé au fond de la casserole.
img_5928-1
Après dix minutes le liquide s’est épaissi, il ne reste qu’à ajouter les haricots!

4. Mettre les haricots cuits dans la casserole, mélanger, et couvrir (sinon la sauce va s’évaporer!). Il ne faut plus que 5 minutes supplémentaires pour réchauffer le tout. A table !

P-S : Pour finir ce repas, et si vous faisiez des crêpes sans gluten hyper moelleuses ? C’est la saison !

Le fenouil n’a pas toujours été présent dans nos assiettes… ce légume n’étant pas un ingrédient classique des cuisines auxquelles j’ai goûté au fil des ans, qu’elles soient de mon Bourbonnais natal, des Açores, ou même des États-Unis.  Aujourd’hui, je l’intègre très fréquemment sous sa forme crue, tout comme les carottes, les radis, ou les betteraves, à la salade qui nous sert d’entrée à chaque déjeuner. Avec un peu de sauce au miso blanc (un mélange de miso blanc, de vinaigre de riz et d’huile de sésame – recette ici), le fenouil cru n’est plus un paria chez nous ! Nous avions donc des a priori. Qui n’en a pas ? Mais en évitant ce que l’on ne connaît pas, on prend le risque de se priver d’une rencontre formidable ! Et vos papilles à vous, sont-elles prêtes pour de nouvelles aventures?

21 commentaires

    1. Bien contente pour elle, et pour toi aussi! J’ai voulu tenter des crêpes vegan ( sans œufs ) en plus d’être sans gluten aujourd’hui… pas la cata complète, mais pas loin 😝. Tu n’aurais pas aimé.
      Grisaille tenace aujourd’hui en Bourbonnais. C’est l’hiver!
      Bisous, à bientôt 😊

      Aimé par 1 personne

    1. Hi Nora!
      Actually, I say that I have been using our dried beans (not the fennel tomato dish) in soups, tacos, and chili. But your idea of chicken tacos is worth noting, thank you 😊

      J'aime

    1. Météo guère meilleure ici, je me demande si c’était une bonne idée d’étendre du linge ce matin…
      Bonnes crêpes à toi et à ton petit monde, merci, bisous 😘

      J'aime

    1. Encore meilleure si les tomates ont été congelées bien mûres, en tout cas plus mûres que celles de mes photos 🙄. Mais on fait avec ce qu’on a, n’est-ce-pas?
      Merci, Cat, bon week-end, bisous!

      J'aime

      1. Oui, bien sûr, mais 1) pas d’acide citrique comme conservateur et 2) il faut peut-être un temps de cuisson plus long pour la réduction? Je trouve que les tomates surgelées épaississent mieux. Tu surveilles ta casserole, bien sûr, je te fais confiance 😊

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s