compote de rhubarbe (au sucre de canne et aux dattes)

Un classique revisité, avec une quantité de sucre raisonnable, et des dattes pour une douceur encore plus riche en fibres ! Cette recette, dont je tiens la technique de Kathryn ici, est en fait très rapide ; pas de macération ni de cuisson longue.

ATTENTION: toute reproduction ou utilisation de cette recette à des fins commerciales est absolument interdite sans l’autorisation expresse de l’auteure de ce blog, ma cuisine sans sulfites.

Ingrédients (pour 200g de rhubarbe)

200 g de rhubarbe (poids net)

– 20g de sucre de canne blond naturel sans colorant

– 25g de dattes dénoyautées (environ 2 dattes Mazafati ou une jolie Medjool)

A savoir: adapter la quantité de rhubarbe à la taille de sa poêle. Au-delà de 400g je préfère m’y prendre en plusieurs fois.

Matériel :

une poêle avec un couvercle + un pied mixeur.

Préparation :

1. Éplucher la rhubarbe et la couper en de petits morceaux réguliers.

2. Verser dans une poêle (à fond épais, c’est mieux ; celle que j’emploie pour cette recette est en céramique) et ajouter sucre + dattes en morceaux.

img_1141
A noter: j’ai 300g de rhubarbe ici, donc plus de sucre et de dattes.

3. Démarrer la cuisson à feu doux, et mettre le couvercle dès que la vapeur commence à se dégager de la poêle. Ne pas trop s’éloigner afin de remuer une ou deux fois. Au bout de cinq minutes, les morceaux de rhubarbe sont cuits.

4.  Verser dans un récipient pour pouvoir mixer à la girafe.  C’est fait! 

J’adore manger cette compote avec un peu de yaourt. Et comme la chaleur arrive, je pense en utiliser au moins une partie pour faire une glace (et non un sorbet) à la rhubarbe. On peut aussi la congeler une fois refroidie pour la déguster plus tard !

NOTE : this recipe is available in English on my other blog here.

C’est au marché que j’ai trouvé cette rhubarbe. Il n’y en a pas dans notre jardin, enfin pas encore… Un ami nous a donné des graines que nous avons semées dans un godet au tout début du printemps. Comme elles ont rapidement profité, j’ai dû les transférer dans un pot plus grand, mais elles y sont déjà à l’étroit ! Comme nous, les plantes n’aiment pas être confinées, mais j’espère qu’elles sauront y attendre l’automne : j’ai lu qu’elles n’apprécieraient pas un nouveau déménagement en plein été.

img_1161

En ce tout début d’été le jardin est un peu décevant : les premières pommes de terre n’ont guère de goût, et les petits pois ne veulent pas fleurir. Je me demande si c’est dû au fait que cette année, à cause du coronavirus, j’ai acheté graines et plants en grande surface au lieu de ma jardinerie habituelle, dans un état de stress qui n’arrangeait pas les choses– c’était à la mi-mars, je n’avais pas encore de masque, j’étais pressée de me servir et de passer à autre chose…

22 commentaires

    1. Bonjour Fred! Tu me surprends, car de mon expérience je sais que la rhubarbe aime le climat breton ☺️. J’en ai souvent vu sur les étals des marchés, et parfois le producteur te donne un morceau d’angélique pour la parfumer. Cette recette est simple à réaliser; il faut juste prendre un peu de temps pour éplucher les tiges et les couper en morceaux. À mon âge on aime ce genre d’occupation qui, effectuée dans le silence, s’apparente à de la méditation 🧘🏼. Vive la rhubarbe, vive la Bretagne avec ou sans soleil, merci de ta fidélité et bon week-end, Frédéric 😘

      Aimé par 1 personne

    1. Hi Dolly! Rhubarb is actually a very tart… vegetable which doesn’t like very hot temperatures and needs to be rained on (or watered) regularly. All of this explains why we have had a hard time growing it in our garden. It fares much better in places like Scotland. Still, I hope you can find some and get to taste it 😊
      We are fine, thank you for asking. I hope all is well with you and your family also. Take care, Dolly!

      Aimé par 1 personne

      1. Unfortunately, my favorite farm market is still closed, so produce experiments are limited to supermarket selection.
        We are well and keeping very busy with work, thank G-d.
        Be well and stay safe, dear Joelle!

        Aimé par 1 personne

    1. Ce matin justement notre voisin (pourtant un jardinier beaucoup plus expérimenté que nous) disait à ma Moitié que ses petits pois ont bien du mal à se former. On fait au mieux, c’est déjà une grande chance d’avoir un jardin!
      Merci de ton passage, Annie, tenez-vous au frais ☀️

      J'aime

      1. Oui comme tu l’écris une grande chance, un peu de fleurs, du potager…. c’est agréable… Bonne soirée, et en effet au frais dans la maison….

        Aimé par 1 personne

  1. Coucou ! Merci de nous partager cette jolie recette, ça a l’air succulent. J’ai encore besoin d’apprendre à cuisiner avec de la rhubarbe, c’est quelque chose que je n’ai jamais pris le temps de faire, et dans ma famille, on l’a très rarement vu à table … Je compte bien sur ta recette pour apprendre à m’en servir ! 🙂 Belle journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Si cela peut te rassurer, moi-même je n’ai commencé à cuisiner la rhubarbe qu’il y a trois ans, depuis que j’ai vu la technique de Kathryn. Avant, je laissais ce soin à ma maman! Et si tu trouves son goût trop prononcé, tu peux la mélanger à de la compote de pommes.
      Bonne journée à toi aussi ☀️

      Aimé par 1 personne

  2. Ah, et je viens ajouter un petit supplément à mon commentaire, juste pour dire que je regrette beaucoup qu’on n’ait pas en France la rhubarbe rose, variété très commune en Grande-Bretagne, plus douce, et si jolie dans un crumble…

    Aimé par 1 personne

    1. En fait, si, il m’est arrivé d’en trouver sur certains marchés. Les graines que nous avons semées nous viennent d’Irlande, alors avec un peu de chance la rhubarbe aura la jolie couleur rose en question!
      Merci du passage 😊

      J'aime

  3. Las… Je raffole de la rhubarbe, mais comme je suis « une usine à calculs » (dixit mon urologue) elle m’est interdite (ou quasiment). Cela dit, il n’y a pas que les calculs, attention aussi à son pouvoir décapant ! Vous avez-vu comment votre vieille casserole en métal redevient toute neuve quand on y a fait cuire de la rhubarbe ?… Vous ne voulez certainement pas faire subir ce traitement de choc à vos reins, hein… 🙂
    Signé : une JALOUSE !!! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. La jalousie, je connais… mes intestins m’interdisent les plaisirs du pain et des pâtisseries traditionnelles 😕 Mais on fait avec. Le bien-être avant tout!

      J'aime

    1. Le plaisir est pour moi Kathryn! Il me reste à croiser les doigts 🤞🏻pour que mes plants de rhubarbe deviennent aussi beaux que ceux qui poussent dans votre magnifique jardin 😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s