gâteaux fantômes pour Halloween, sans gluten, sans œuf, sans fruits à coque, et un grand merci à vous

Pour réaliser ces petits gâteaux, pas besoin de matériel très sophistiqué. Du plastique rigide pour le patron (type intercalaire de classeur) ou bien du carton protégé par de l’adhésif, quelques pois de cuisson ou quelques pois chiches secs, un cure-dents, un couteau éplucheur, et éventuellement un coton-tige ! Pas d’œuf dans la recette de la pâte, parce que je la trouve plus facile à travailler avec des graines de chia en remplacement, pas de gluten, et pas de poudre d’amande non plus – j’ai confectionné les cookies avec l’espoir de les reproduire un jour pour les enfants de ma nièce, allergiques aux fruits à coque. Mais la raison principale pour m’être lancée dans la pâtisserie aujourd’hui est ailleurs. Je vous en reparle après la recette.

ATTENTION: toute reproduction ou utilisation de cette recette à des fins commerciales est absolument interdite sans l’autorisation expresse de l’auteure de ce blog, ma cuisine sans sulfites.

Ingrédients (pour douze cookies fantômes)

Pour la pâte à cookies :

2 CS de graines de chia moulues

– 60g de matière grasse de votre choix (la mienne est de la margarine non hydrogénée pour 2/3, et de beurre ghee pour le reste), à température ambiante

60g de sucre blond de canne

– une pincée de sel

– le zeste d’un demi citron râpé (facultatif)

¼ cc de bicarbonate additionné d’un peu de jus de citron OU BIEN ½ cc de poudre à lever

– 40g de flocons d’avoine sans gluten passés au moulin à café

– 40g de farine de sorgho

– 40g de farine de manioc

Pour la décoration :

15 ml de blanc d’ œuf

– 60g de sucre glace maison (= sucre passé au moulin à café ; j’en ai toujours en réserve dans un petit bocal en verre)

un peu de jus de citron fraîchement pressé

– un peu de chocolat pâtissier

Patron du fantôme (à imprimer et reproduire sur du plastique rigide):

ghostshape

Préparation :

Préparation des gâteaux:

1. Mélanger les 2 CS de chia moulu à 4 CS d’eau. Le mélange est assez épais, c’est normal.

2. Dans un récipient à fond large, mélanger 60g de matière grasse, 60g de sucre, le zeste d’un demi citron râpé et une pincée de sel à la fourchette. Ajouter le mucilage de chia et mélanger de façon homogène.

img_1474
La matière grasse mélangée au sucre, et le mucilage de chia qui va être incorporé.

3. Ajouter 40g de flocons d’avoine moulus, 40g de farine de sorgho et 40g de farine de manioc. Bien mélanger en écrasant à la fourchette et finir d’amalgamer en une boule à la main.

4. Saupoudrer le plan de travail ainsi qu’un film protecteur d’un peu de farine, et étaler la pâte sur une épaisseur d’environ ½ cm. Mettre le four à préchauffer à 170°C / 340°F, chaleur traditionnelle.

5. Tailler un morceau de pâte plus large que le patron et le déposer sur une plaque de cuisson protégée de papier sulfurisé. Découper alors soigneusement en suivant les contours du patron avant de l’enlever ainsi que les chutes de pâte. Recommencer 5 fois. On obtient une première fournée de 6 fantômes. Placer des pois de cuisson (ou des pois chiches secs) pour marquer la place des yeux et de la bouche, en appuyant assez pour qu’une empreinte se forme pendant la cuisson.

6. Faire cuire entre 20 et 30 minutes, selon son four, jusqu’à ce que les bords et le dessous des gâteaux se colorent. Préparer les 6 fantômes suivants pendant ce temps avec ce qui reste de pâte.

7. Mettre les gâteaux cuits à refroidir sur une grille. Attendre un peu avant d’enlever les pois de cuisson, sous peine de se brûler !  Les gâteaux vont durcir en refroidissant.

Préparation du glaçage et décoration:

1. Préparer un glaçage tout simple en mélangeant 15 ml de blanc d’œuf avec 60g de sucre glace et quelques gouttes de jus de citron.

2. Étaler sur chaque fantôme avec le dos d’une petite cuillère et en fignolant à l’aide d’un cure-dents qu’on fait glisser horizontalement sur le glaçage – astuce que ma fille m’a montrée l’an dernier ! Si par erreur le glaçage allait dans les cavités prévues pour les yeux ou la bouche, opérer un nettoyage avec un coton-tige dont on aura passé l’extrémité dans de l’eau.

3. Quand le glaçage est terminé, il ne reste plus qu’à remplir les cavités de chocolat fondu (vive le micro-ondes!) en se servant d’un couteau économe pour ne pas déborder !

NOTE : this recipe is available in English here.

Cette recette, que je viens d’imaginer il y a à peine deux heures, n’était absolument pas prévue au programme.  Pour tout dire, aujourd’hui le moral n’était pas très haut. Notre département, longtemps épargné par le virus, a soudain basculé dans la contagion. Il y a des cas dans notre village et les villages voisins, apparemment de jeunes étudiants rentrés chez eux pour les vacances. Je ne leur jette pas forcément la pierre, puisque le virus est partout. D’ailleurs l’une des personnes que je côtoie régulièrement pour mes activités bénévoles, tout juste retraité, a ce matin envoyé un message pour dire qu’il est chez lui, positif au COVID, avec quelques symptômes légers, et que la réunion prévue la semaine prochaine n’aura sûrement pas lieu, pour cause de re-confinement probable. Je me suis alors lancée dans la pâtisserie pour conjurer le sort : même pas peur des fantômes ! Sans le blog, sans vous pour le lire, je n’aurais probablement pas eu la même motivation. Alors, merci à tous 🙏🏻. Surtout, prenez soin de vous !

Si le sucre vous gêne, on peut les manger aussi sans glaçage!

16 commentaires

  1. Bonjour Joëlle,

    Miam, ça parait très bon ces gâteries, attention les kgs, non je plaisante.
    Oui ce vilain virus nous fait peur, il faut être prudents…. Mais bon, sait on jamais !

    Courage pour ce confinement.. Prends soin de toi, et surtout garde le sourire…. les beaux jours reviendront, il faut y croire, ne dit on pas que l’espoir fait vivre !

    Bises, amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton soutien moral, Annie. Pour les kilos, entre douceurs anti-déprime et essais de desserts pour les fêtes de fin d’année (l’espoir faisant vivre), la période est effectivement très délicate. C’est pour ça qu’on fait toujours faire nos bilans sanguins en période estivale, entre deux salades vertes 😉.
      Je n’oublie pas mon masque pour sortir, et par précaution je rajoute une feuille de filtre à café (non blanchi) entre les deux épaisseurs de tissu… mais cela suffira-t-il?
      L’attente est forcément longue quand on n’a aucune idée de sa durée, mais oui, Annie, les beaux jours reviendront, au propre comme au figuré. Merci pour ta gentillesse. Comment passes-tu le temps?

      J'aime

    1. Bonjour Frédéric, j’espère que tu vas bien. Même Halloween ne s’est pas déroulé comme d’habitude cette année: mon fils m’a dit que dans son quartier certaines personnes avaient tout simplement déposé les bonbons dans un plat à la porte de leur maison pour éviter les contacts… On s’en souviendra de 2020.
      Je te souhaite une bonne semaine. Es-tu en télétravail?

      Aimé par 1 personne

      1. Quelle année mon dieu, on a eu la totale ^^ J’étais triste pour les enfants que Halloween ne puisse se passer comme prévu. Ils aiment tellement cette fête ! Oui j’ai cette chance de pouvoir travailler de chez moi. Mais je m’organise une sortie balade avec Malzenn pour me changer les idées c’est essentiel. Excellente soirée à toi Joëlle, Bises bretonnes 😊

        Aimé par 1 personne

    1. Merci Céline! Si tu n’as pas tous ces ingrédients sous la main, tu peux remplacer l’une des farines par la même quantité de poudre d’amande. C’est ce que je fais d’ordinaire. Je suppose que tu pourrais aussi mettre de la farine de sarrasin, mais, tu t’en doutes, elle est moins neutre en goût que celle de sorgho ou de manioc.
      J’espère que tu vas être autorisée à faire du télé-travail pendant ce nouveau confinement. Cela te donnerait plus de temps pour cuisiner!

      J'aime

    1. Thank you Dolly 😊
      I usually don’t pay much attention to Halloween but today I started baking to forget about our Covid woes. New lockdown for us until December 1 😕…
      Since I have nowhere to go I will be translating this recipe very soon, Dolly. Take care, stay safe 😷

      Aimé par 1 personne

      1. I do think that, inasmuch as it is rather not fun, it’s better to be in lockdowns, than in hospitals, G-d forbid!
        We don’t do Halloween but we have always enjoyed watching the parade and the costume contest. Both have been cancelled this year. What’s more important, the opera season has been cancelled, as well as the symphony season. But we’ll survive!
        Be well and stay safe, dear friend!

        Aimé par 1 personne

  2. Tes adorables et délicieux petits fantômes me remontent le moral à moi aussi. le virus est partout, je confirme. Des connaissances autour de moi touchées et sans être hospitalisées sont vraiment très malades. ( fatiguées avec des variations d’un jour sur l’autre,
    Même pas peur des fantômes Joëlle 😃 mais soyons prudents. merci pour ce beau et bon partage🙏.
    Bisous masqués😷

    Aimé par 1 personne

    1. Même si ça ne change rien à la situation , ça me fait chaud au cœur de lire tes messages Eveline 🙏🏻. J’ai bien fait de me dépêcher de prendre des photos de mes fantômes pour publier, il y a un « ghost buster » à la maison qui est passé à l’attaque 😉!
      Passe une bonne soirée, merci pour ton soutien 😘

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s