salade de lentilles et fenouil

Avec peu d’ingrédients, on peut faire une entrée protéinée, sans viande, à préparer à l’avance, car elle se mange froide (bien meilleure!). Pour changer de l’éternelle sauce vinaigre/citron + huile, j’ai décidé de faire une sauce « crémeuse » en mixant une partie des fenouils, et en la relevant avec des tomates séchées (comme pour faire un « dip »). 

Ingrédients (pour 2 personnes)

– 100 g de lentilles vertes qui se tiennent à la cuisson (type lentilles du Berry ou, mes préférées, du Puy)

– 2 gros fenouils (environ 700 g entiers)

– un peu d’huile d’olive

– 25 g de tomates séchées, le plus naturellement possible (pas d’additif permis sauf du sel marin)

– 50 ml de crème végétale (crème de soja par exemple)

– 1 échalote (facultatif, et seulement si la tolérez)

Préparation:

1. Faire cuire les lentilles dans un GRAND volume d’eau, de 30 à 35 minutes. (saler en fin de cuisson). Les lentilles doivent être cuites mais rester fermes. Les égoutter immédiatement: elles se transformeraient en purée si elles restaient au chaud dans leur jus!

2. Mettre les tomates séchées à tremper dans de l’eau chaude.

3. Pendant ce temps, laver et couper les fenouils en petits morceaux; cela donne environ 400 g de fenouil. Le reste part au compost! De même, préparer l’échalote si vous l’utilisez.

4. Dans une casserole qui n’attache pas, faire chauffer l’huile d’olive; y mettre le fenouil (et l’échalote) à revenir, sans brûler, environ 5 minutes. Là encore il vaut mieux que les légumes ne soient pas trop cuits. C’est une salade, pas de la bouillie!

5. Prélever 200 g de fenouil cuit, mixer avec les tomates égouttées et coupées en petits morceaux. Allonger ce mélange avec environ 50 ml de crème végétale. Vérifier l’assaisonnement. Si les tomates étaient salées, il se peut que vous n’ayez rien à rajouter.

6. Il ne reste plus qu’à assembler les lentilles et le fenouil dans un plat, à y ajouter l’assaisonnement crémeux ou bien le servir à part. Aujourd’hui je fais du pain, alors il accompagnera ma salade ce soir!

image

Autres suggestions de plats avec des lentilles vertes:

pain de lentilles aux noix

… et avec des lentilles corail:

dahl de lentilles corail aux poivrons

soupe au potimarron et lentilles corail

Publicités

19 commentaires

    1. Coucou Cat, moi aussi j’aime particulièrement le fenouil cru en salade, je l’associe à de la betterave crue râpée. A propos de « râpé », j’ai voulu essayer du tofu lactofermenté avant-hier sur mon Cher Intolérant, la cata! Réaction allergique typique, avec nez qui coulait, yeux qui pleuraient, paupières gonflées… 😤 Je suis complètement dépitée. Serait-ce l’acide lactique? La prochaine fois, c’est plat à part, car moi j’ai vraiment aimé!

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou Joëlle , zut! Le lacto-fermenté en général est juste déconseillé pour les intolérants aux levures comme les candidoses mais même les diabétiques ou les maladies de Crohn s’en trouve mieux… Donc, je vais creuser … Tu as pris quel marque de tofu?

        Aimé par 1 personne

  1. C’était du tofu bio de chez Sojami, nature, pour éviter d’autres éventuels produits indésirables. Je ne sais pas quoi penser: jamais de souci avec le lait de soja, la crème, ni le tofu soyeux! J’ai vraiment épousé un « cas » 🙄

    J'aime

  2. Bonjour,

    Votre recette semble très appétissante. Mais il y aurait-il pas des sulfites dans mes lentilles? Quelles sont les lentilles que vous utilisez , svp ?

    J'aime

    1. Bonjour Anne-Sophie,
      Nous n’avons jamais eu de problèmes avec les lentilles. Je les achète sèches, même pas forcément bio, et je les fais cuire moi-même. Il me semble que la marque est Vivien Paille. Je ne pense pas qu’elles aient besoin d’un traitement pour se conserver. Ma préférence va aux lentilles vertes du Berry ou du Puy. J’espère avoir répondu à votre question, bon courage!
      P-S: Pour en être sûre, je viens d’envoyer un message au site officiel de la lentille du Berry Label Rouge.

      J'aime

  3. Bonjour, pouvez-vous m’indiquer quelles légumineuses contiennent des sulfites? Je croyais qu’elles en contenaient toutes!!!
    Merci!
    Catherine

    J'aime

    1. Bonjour Catherine,
      D’où tenez-vous cette information? A ma connaissance, les sulfites « naturels » sont surtout présents dans les oignons (et à un moindre degré dans les échalotes). Je cuisine les lentilles sans problème pour mon mari. Je vais tâcher de répondre de façon plus précise quand j’aurai retrouvé ce qu’en dit Bertrand Waterman dans son livre — l’avez-vous lu?
      À plus tard 😊

      J'aime

    2. Catherine, j’ai beau chercher, les légumineuses cuisinées maison, à fortiori si elles sont bio, n’apparaissent pas comme contenant des sulfites. Je vous invite vraiment à vous procurer le livre de Bertrand Waterman, c’est lui qui en parle le mieux, et en détail, ayant fait les recherches sur la réglementation européenne actuelle et la quantité de sulfites autorisée dans l’alimentation industrielle. En cuisinant soi-même à partir de produits bruts on évite normalement les mauvaises surprises.

      J'aime

      1. Oui j’ai lu son livre et j’ai même eu ses échanges de mail avec lui. Il parle principalement des pois chiches et ses haricots blancs voilà pourquoi je m’interroge aussi sur les lentilles…

        J'aime

      2. C’est très agaçant pour nous tous d’être constamment à tâtonner et à ne pas savoir avec certitude où sont les sulfites. Les pois chiches achetés en boîte (ingrédients pois chiches, eau, sel) n’ont jamais posé problème chez nous. Quant aux haricots blancs, je les prends dans notre jardin ou en magasin bio et les prépare moi-même. Généralement les gens éliminent ce qui est « trop blanc pour être honnête » par mesure de prudence, puisque les sulfites sont souvent employés à des fins « esthétiques ». Nous n’avons pas eu à éliminer ces produits, une chance pour nous.

        J'aime

      3. Oui j’ai lu son livre et j’ai même eu ses échanges de mail avec lui. Il parle principalement des pois chiches et ses haricots blancs voilà pourquoi je m’interroge aussi sur les lentilles…
        Catherine

        J'aime

  4. …et aussi sur le soja. Bertrand m’a dit de faire attention au tofu aussi, du moins au debut. Et comme je ne mange pas de viande, je ne sais plus trop quoi manger!!!😣😣😣
    Catherine

    J'aime

    1. C’est sûr que les protéines doivent être compliquées à trouver dans ces conditions! Mon mari n’aime pas le tofu, donc le seul soja qu’il consomme vient essentiellement de la sauce tamari bio, et à l’occasion d’un peu de crème soja ou de tofu soyeux dans certaines de mes recettes. Ce qui est remarquable, c’est qu’au Japon où nous avons passé une dizaine de jours, il n’a pas été une seule fois malade, et quelqu’un d’autre que nous y a passé trois semaines sans réaction négative! À Tokyo nous avons mangé ce qui nous était servi (Soupe miso comprise, donc avec du soja également) sans pouvoir poser de questions sur les ingrédients (ben non 😏).
      Dans l’avion du retour, avec la compagnie ANA, il a mangé une coupe de fruits frais, pareil, sans être incommodé. Ce fut une autre histoire le lendemain suivant notre premier repas sur le sol français, pris à McDo (on était un peu coincés) : œdème à l’œil, surmonté d’une boursouflure supplémentaire… génial.
      Conclusion personnelle: quand on s’en tient à des produits frais non transformés, on minimise le risque d’ingérer des sulfites.
      Pour des protéines végétales, le quinoa est un bon produit, mais il remplit peu l’estomac, en tout cas, pas suffisamment pour ma Moitié!
      Bon courage Catherine!

      J'aime

  5. Merci pour tous ces conseils. J’ai l’impression que le tofu c’est ok pour moi. Les pois chiches non, selon mon expérience. Je vais tester les lentilles demain!

    J'aime

    1. Il est aussi possible que vous ayez une intolérance à cet aliment, comme mon mari avec la cannelle. Maintenant qu’il a été établi que les sulfites détruisent certaines des bactéries de notre microbiote, je me demande si cela n’affecte pas, selon les bactéries touchées, notre capacité à assimiler certains aliments. Je fais le voeu que quelqu’un dans la communauté scientifique s’intéresse un jour à ce sujet…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s