velouté de courge (potimarron ou courge shiatsu) aux grains de sarrasin et vermicelles de panais

A note to my English readers: this recipe has been translated  here

Au vu des basses températures que nous subissons en ce moment, parmi les recettes qui sont répertoriées dans mon petit carnet, aujourd’hui ce sera celle de ma soupe aux « vermicelles de panais » que je vais partager avec vous. Ce n’est pas la préférée de ma Moitié, lui préfère des soupes non mixées, avec des morceaux dedans, et même des morceaux de viande ou du poisson, mais c’est une soupe garantie sans sulfites, et j’ai aussi le droit de me faire plaisir, non ? « Ce que femme veut, Dieu le veut »…

La seule difficulté ici est de couper la courge sans y laisser des morceaux de doigts (quoique ça pourrait apporter les fameuses protéines dont ma Moitié raffole 😜, surtout s’il s’agit d’une courge shiatsu, qui s’appelle courge « kabocha » Outre-Atlantique. J’ai lu qu’on peut la passer 5 minutes au micro-ondes pour se rendre la tâche plus facile. Je n’ai pas essayé : j’aime l’adversité ! Attention aussi à ne pas abîmer votre couteau à julienne ; c’est pour cela qu’exceptionnellement j’épluche le panais, dont l’extérieur risque de résister trop fort aux griffes du couteau, et non, ce n’est pas une bonne idée d’en retrouver une dans la soupe. Je vous materne avec mes conseils, c’est un défaut chez moi : d’abord mes enfants, puis mes collègues, mes élèves, ma Moitié, et enfin mes lecteurs !

C’est parti pour une recette toute simple !

Ingrédients pour 4 assiettes environ: (il manque le basilic sur la photo, il était au congélateur)

img_3461

800 g à 1 kg de potimarron ou de courge shiatsu (kabocha)

– 1 petit bouquet de persil (moins que sur la photo)

– 4 belles feuilles de basilic, fraîches ou surgelées)

– 1 litre d’eau

– 1 1/2 cc de gros sel marin non raffiné (celtic sea salt)

– 1 CS de graines de sarrasin

– 250 g de panais

Préparation : (compter 1 heure en tout)

img_3462

1. Eplucher et couper la courge en morceaux, les mettre avec l’eau, le persil, le basilic et le sel à cuire à couvert et à petit feu dans une grande casserole. Compter environ 15 minutes à partir de l’ébullition, et piquer avec la pointe d’un couteau pour vérifier que la courge est bien tendre.

2. Mixer à la girafe pour obtenir un joli velouté. Le remettre sur le feu, ajouter la CS de graines de sarrasin et laisser cuire, toujours à couvert, 10 minutes pour commencer, à peu près le temps qu’il faut pour éplucher et couper le panais en fine julienne.

img_3463

3. Ajouter le panais et terminer la cuisson du sarrasin, 10 minutes de plus. On peut alors servir le potage ou bien le laisser reposer 5 minutes, ce qui permettra au grains de sarrasin de gonfler davantage. 

Restez bien au chaud!

Publicités

30 commentaires

      1. Terriblement handicapant… Je ne comprends pas: malgré une oreille plutôt musicale, j’ai une mémoire essentiellement visuelle. Alors je note tout sur papier! Comment fais-tu?

        Aimé par 1 personne

      1. Étant dans les courants d’air avec les travaux, j’ai pris froid ET ta soupe serait La bienvenue mais je suis un peu amorphe pour en faire…:( belle journée Joëlle ET couvre toi bien…bises

        J'aime

    1. J’y vois là l’occasion de tester la méthode micro-ondes, mais par sécurité je couperais la courge en deux avant. Ou alors déléguer la tâche en prétextant qu’il faut aussi s’occuper du panais 😉
      Bonne journée!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s