beignets salés sans gluten au potimarron, et une énigme

(NOTE : This recipe is available in English here)

Les fritures chez nous, il n’y en a quasiment jamais: la sensation de gras sur l’estomac, l’odeur dans la cuisine, les éclaboussures d’huile pendant la cuisson, bof, re-bof, et re-re-bof. Donc si je vous propose cette recette, c’est qu’elle sort de l’ordinaire. Les beignets de potimarron que vous voyez sur la photo ne sont pas lourd à digérer, cuisent vite et sans salir la gazinière!

Côté goût, on a presque l’impression de manger du gâteau. D’ailleurs cette version, que j’assaisonne avec du paprika, des feuilles des sauge, et du piment (facultatif), pourrait très facilement être revisitée en version sucrée: un soupçon de sucre (ou de miel, ou de rien), de tout petits morceaux de pomme, et Bibbidi-Bobbidi-Boo 🧚‍♀️, la citrouille se transforme en carrosse, et le légume devient dessert que les enfants auront plaisir à prendre avec les doigts!

ATTENTION: toute reproduction ou utilisation de cette recette à des fins commerciales est absolument interdite sans l’autorisation expresse de l’auteure de ce blog, ma cuisine sans sulfites.

Ingrédients, de préférence bio

(pour 4 personnes en accompagnement, 2 en plat principal)

img_5553-1

la moitié d’un beau potimarron

– 1 œuf entier

– 50 g de farine de manioc

– 50 g de farine de riz complet

– 2 cc de sauge fraîchement ciselée – ou bien 1 cc de sauge séchée

½ cc de sel marin non raffiné, sans anti-agglomérant

½ cc de paprika

– un peu de piment en poudre, type piment d’Espelette (facultatif)

– ¼ cc de bicarbonate alimentaire + un peu de jus de citron fraîchement pressé

– de l’huile pour la friture

Préparation :

1. Faire cuire le potimarron en morceaux dans un cuit-vapeur. Compter environ 50 minutes. Vérifier la cuisson avec un couteau.

2. Récupérer 200 g de chair de potimarron, ajouter un œuf entier et passer au pied mixeur.

3. Ajouter les farines, le sel, la sauge, les épices, puis le bicarbonate et le jus de citron par-dessus. Si vos enfants vous regardent œuvrer, dites-leur que c’est une dose de poudre magique 🧚‍♀️! Pour les explications purement chimiques, ils peuvent attendre un peu 😊. Mélanger à la cuillère en bois.

4. Se huiler les mains et former de petites boules qu’on dépose sur un plat huilé également, pour éviter qu’elle n’y collent. Je me sers d’une dosette à café pour prélever une quantité sensiblement égale pour chaque boule.

img_5685-1

5. Cuire dans une huile bien chaude à feu moyen et en retournant les beignets dès que le dessous a pris une jolie couleur. Finir la cuisson et mettre à égoutter sur du papier absorbant avant de servir.

img_5695-1
L’intérieur, c’est comme du gâteau!


On peut aussi mettre de petits morceaux de crevettes crues sans sulfites (cela existe, j’en ai trouvé en magasin bio) à la pâte juste avant de former les boulettes. Après cuisson, cela donne ceci:

img_5561-2

Nos bretons et leur minette sont venus passer quelques jours avec nous. Pour être en symbiose avec nos américains, nous avons célébré Thanksgiving à la française, en taille XS comme moi, c’est-à-dire avec du poulet et non de la dinde, servi avec du panais, nos haricots (sortis du congélateur pour l’occasion), et donc des beignets de potimarron. En pour rester dans l’esprit du premier Thanksgiving, j’ai fait un dessert avec les fameuses canneberges cultivées en Nouvelle Angleterre. Je ne vous en dis pas plus, vous aurez droit à la recette avant Noël, promis!

Et maintenant, mon énigme: qu’est-il donc arrivé à mon bon vieux pinceau en silicone ? Voici comment je l’ai retrouvé un matin…

img_5660-1
Intéressante, cette coupe de cheveux!

Un indice: le gras est essentiel à la sensation de satiété 😉. Vous donnez votre langue au chat?  Réponse dans le prochain billet !

Bisous à tous, bonne cuisine !

 

 

Publicités

17 commentaires

    1. Merci d’avoir pris le temps de passer sur mon blog, Carole. Comment te sens-tu dans ta nouvelle demeure? J’espère que Noël se passera sans trop de poussière 😊.
      Un détail qui peut t’intéresser: mes beignets peuvent être congelés, il faudra que je le précise dans la recette.
      Bisous, bonne journée !

      Aimé par 1 personne

      1. Merci de préciser pour la congélation 😉
        On se sent de mieux en mieux dans la maison surtout depuis lundi où la chaudière a pu être remise en marche. On a vécu avec 12°C pendant 2 semaines et avec une eau chaude capricieuse.
        J’ai failli craquer…
        J’espère avoir une vraie cuisine d’ici 2 semaines et retrouver un congélateur.
        Bisous.

        Aimé par 1 personne

      1. Pas si difficile que ça. En fait, en ce moment, mon chien , qui a presque 10 ans se remet à manger les chaussures qui traînent, son panier…. 😂 C.est peut être ça qui m’a mis sur la piste + ton week-end avec la minette 😉
        Bises Joëlle

        Aimé par 1 personne

    1. Hi Nora, I didn’t know that, thank you! Actually I was craving for clam cakes when I first made these, hence the name I gave them. Clam cakes are very popular in New England — not too many cowboys in that region 😉!

      J'aime

  1. Tes croquettes me paraissent gourmandes à souhait et je m’en délecte par avance.
    Ton pinceau a fondu en voulant s’en servir dans une poêle chaude ! ? Ou il a rencontré les pales de ton blender ?
    Bisous …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s