galettes de millet aux légumes (ici petits pois et poivron), recette végane, et merci à mon jardin

(NOTE : This recipe is available in English here)

Le millet est une céréale sans gluten plutôt sèche en bouche, et difficile à façonner en galettes. Une cuisson à la vapeur y remédie un peu, mais pas complètement. Aujourd’hui, forte de mes dernières expérimentations (je parle bien sûr de mes cookies sans œuf) c’est avec les graines de chia que je pallie à ce défaut. Comme dans ma recette de 2017, on peut enrichir ces galettes des légumes que l’on veut.

ATTENTION: toute reproduction ou utilisation de cette recette à des fins commerciales est absolument interdite sans l’autorisation expresse de l’auteure de ce blog, ma cuisine sans sulfites.

Ingrédients (pour 2 personnes)

50g de petits pois frais ou surgelés

– 1 poivron rouge, ou vert, ou jaune, ou un mélange

– 80 g de millet

– 2 cc de graines de chia moulues

– une pincée de sel marin naturel sans additif (s’il est trop blanc je me méfie!)

– un peu d’huile d’olive pour la cuisson et le façonnage des galettes

Préparation :

1. Faire cuire les petits pois dans 250 ml d’eau. Les retirer avec une écumoire et conserver leur eau de cuisson. Faire griller le poivron évidé pour pouvoir l’éplucher avant de le détailler en morceaux.

2. Laver le millet dans plusieurs eaux et l’égoutter. Le mettre à dessécher à feu doux dans une casserole (revêtement non adhésif, c’est mieux), puis lui ajouter 220 ml de l’eau de cuisson des petits pois ainsi qu’une pincée de sel. Couvrir et cuire à feu doux une vingtaine de minutes : le millet ne doit plus être craquant.

3. Ajouter les graines de chia moulues au millet cuit et bien mélanger. On sent tout de suite la différence : le millet devient collant. Rassurez-vous : les graines de chia n’apportent aucun goût ni aucune sensation désagréable en bouche ! Ce serait différent avec des graines de lin.

Ajouter enfin les petits pois et le poivron coupé, puis former des galettes (opération plus facile à réaliser avec des mains huilées) et les déposer sur une assiette huilée elle aussi pour éviter qu’elles y attachent. Les galettes peuvent à présent, ou bien plus tard, être passées à la poêle pour les réchauffer et revenir des deux côtés à feu doux dans un fond d’huile d’olive.

                                                                                Bon appétit!

Le printemps est là, et nous avons enfin eu de la pluie sur nos légumes et nos fleurs ! Les plantes couvrantes que nous avions plantées le printemps dernier sur le talus ont pris et se sont bien étalées. Il semblerait que j’ai davantage la main verte à l’extérieur qu’à l’intérieur, où même les plantes grasses doivent être confiées à ma Moitié sous peine de dépérir ! Si j’avais su, je me serais intéressée au jardinage il y a bien plus longtemps…

img_6136-1
Il y a un an seulement que nous avons planté le thym à fleurs mauves tout en haut du talus — cadeau d’une cousine
img_6139-1
Il a plu, mais la terre est déjà sèche en surface… Les plantes ont bien du mérite de pousser et donner toutes ces couleurs dans de telles conditions!
img_6138-1
Plus près de la maison, des rosiers, des pieds de lavande — cadeau de mon papa il y a longtemps — et le reste a été mis il y a deux ans. J’ai aussi des griffes de sorcière — cadeau de ma maman–, que je prendrai en photo quand elles seront fleuries.  En attendant, je leur parle tous les jours!

Bon dimanche à tous et bonne semaine — avec ou sans jardin!

11 commentaires

    1. Merci Éveline! Tu peux surtout applaudir les plantes qui se débrouillent très bien (mieux?) sans moi… Je me suis contentée d’enlever les autres herbes (celles qu’on appelle « mauvaises ») pour leur laisser la place pour s’étendre. Et sans saut périlleux cette année 😄! (Sans sabots non plus 😉)
      Je te laisse, on m’a confié des chats à aller nourrir, mais je passe sur ton blog dans la journée voir ce que tu as publié hier 😊.
      Gros bisous, kenavo 🐌

      Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Cécile! Les graines de chia sont devenues indispensables à ma cuisine sans gluten. Par chance, on en trouve assez facilement à présent: j’en ai même repéré un jour en vente en vrac dans une grande surface de Bretagne!
      Bonne cuisine, merci d’être passée sur mon blog 😊

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s